Abramovic et Ulay

Amsterdam, Pays-Bas, 1976-1988

Marina Abramovic et Ulay (Frank Uwe Laysiepen) figurent parmi les pionniers de la performance, mode d’expression qu’ils contribuent à définir durant les années 1970. Après s’être rencontrés à Amsterdam en 1975, ils entretiennent, entre 1976 et 1988, une relation fusionnelle à la fois en tant que couple et collectif artistique. Ensemble, ils explorent les limites de la conscience et de l’endurance physique et psychique par le biais de la relation humaine. Fusionnant esthétique et éthique, leur travail brouille les frontières entre l’art et la vie et demeure sans contredit l’une des manifestations les plus influentes et percutantes de l’art contemporain. En 1988, les artistes se séparent. Ils marquent leur rupture par une performance hautement symbolique au cours de laquelle ils parcourent la Grande Muraille de Chine chacun de son côté, se rejoignent en son centre puis se disant au revoir, pour enfin repartir séparément en sens inverse.

Oeuvre de ce collectif