Anne et Patrick Poirier

Collectif formé en 1967

Reconnus pour leurs environnements qui reproduisent des archétypes architecturaux dans des constructions miniaturisées de sites historiques perdus ou imaginaires, Anne et Patrick Poirier explorent depuis leur résidence commune à la Villa Médicis à Rome, de 1969 à 1971, des sites et des vestiges issus de civilisations anciennes. À la fois sculpteurs, architectes et archéologues, ce couple d’artistes français réalise des travaux sous forme de maquettes, d’écrits, de dessins, de photographies, de sculptures ou encore d’herbiers. Un passé imaginaire est fabriqué grâce à leurs recherches entreprises sur le terrain et dans la littérature, ou encore à partir de leurs propres inventions et utopies. Entre réalité et fiction, leur œuvre est une réinvention du passé, où se confondent des lieux réels et des paysages oniriques, des ruines imaginaires et des fragments archéologiques.