David Altmejd

Né à Montréal (Québec), Canada, en 1974

Les sculptures et les installations de David Altmejd empruntent à une esthétique de l’excès et du grotesque pour évoquer les forces vives du dépérissement et de la régénération, confronter la rigueur structurale minimaliste aux principes moteurs du système nerveux et des champs d’énergie, et installer une dialectique métaphorique entre le monde humain et le monde animal. Reconnu pour ses représentations baroques de la figure énigmatique du loup-garou (constamment en proie aux transformations), Altmejd dévoile les itérations d’un esprit et d’une sensibilité uniques, à l’écoute des dérives du rêve lucide. L’artiste reconnaît la préséance de l’approche conceptuelle dans l’élaboration des cycles qui traversent son œuvre : têtes, pièces construites et architecturales, loups-garous, hommes-oiseaux, géants, bodybuilders, guides, gardiens… Les ruptures d’échelle (de l’infime au monumental), la multiplication des matériaux (cristaux, miroir, cheveux et poils synthétiques, résine, bois et métaux…) et les différents dispositifs de mise en espace (plateforme, vitrine, cabinet surdimensionné…) sont autant de stratégies positionnant l’artiste comme le créateur de tous les possibles. De portée universelle, son œuvre fusionne le soi et l’autre dans le renvoi constant de l’image miroir et dans l’intensité de la présence primale, humaine et animale à différents moments du cycle de la vie.

Portait de David Altmejd.
Photo : Richard-Max Tremblay (2006)