Jack Goldstein

Montréal (Québec), Canada, 1945 - San Bernardino (Californie), États-Unis, 2003

Jack Goldstein s’installe à New York au début des années 1970, où il émerge comme l’une des figures associées au groupe « Pictures Generation » – incluant notamment les artistes Cindy Sherman, James Casebere et Laurie Simmons – marqué par un recours stratégique à l’appropriation d’images issues des médias de masse et de la culture populaire. Œuvrant initialement dans les champs de la sculpture minimaliste et de l’art conceptuel, Goldstein réalise des performances et des films expérimentaux avant d’amorcer une production en peinture vers la fin de la décennie. Dans sa démarche, il use de procédés et de techniques qui émanent d’une volonté manifeste d’évacuer la trace de l’Auteur, en travaillant entre autres à partir de photographies préexistantes et en employant des assistants pour l’exécution de ses tableaux. Goldstein s’inscrit parmi ces artistes qui ont exercé une influence considérable sur le développement de l’art contemporain en Amérique du Nord.

Oeuvre de cet artiste