Jérôme Fortin

Né à Joliette (Québec), Canada, en 1971

Jérôme Fortin partage avec plusieurs artistes de la scène contemporaine le souci de révéler la poésie du quotidien par une esthétique de l’objet commun. Depuis la fin des années 1990, il réalise des assemblages de matériaux usinés qu’il récupère et transforme en pièces offertes à la délectation. Qu’il s’agisse d’arrangements exquis sous vitrines — véritables cabinets de curiosités —, d’installations sculpturales débridées au sol ou encore de sculptures murales plus formelles, ses œuvres exercent la même fascination, suscitent le même engouement et transportent le spectateur dans la fabuleuse fiction de la banalité transfigurée. Sa manière de considérer les matériaux propres au quotidien (produits usinés, parfois recyclés ou utilisés pour la première fois), de leur accorder une attention soutenue et d’articuler le temps qu’il leur consacre constitue le leitmotiv et sans doute la raison d’être de sa création.

Portait de Jérôme Fortin.
Photo : Richard-Max Tremblay (2008)