Jocelyne Alloucherie

Née à Québec (Québec), Canada, en 1947

Depuis le début des années 1970, Jocelyne Alloucherie développe ce qu’elle appelle des « configurations » complexes qui associent les disciplines de la sculpture, de l’architecture, de la photographie, de l’installation, du dessin et de la peinture, pour explorer de façon conceptuelle et poétique les rapports qui s’instaurent entre l’image, l’objet et le lieu. Ses installations sculpturales et picturales hésitent entre l’échelle du corps et celle du monument et incorporent généralement des images peintes, dessinées ou photographiques. Évoquant des « théâtres d’objets », ses œuvres jouent sur l’ambigüité de composantes qui s’apparentent à des archétypes architecturaux ou encore à du mobilier urbain ou domestique, sans toutefois faire explicitement référence à la réalité. Dans sa démarche, l’ambivalence des formes et des images agit comme un tremplin vers une infinité d’associations mentales qui inscrivent la subjectivité au cœur de l’expérience de l’œuvre.

Portait de Jocelyne Alloucherie.
Photo : Richard-Max Tremblay (2000)