Marcel Barbeau

Montréal (Québec), Canada, 1925-2016

Signataire du Refus global en 1948, Marcel Barbeau est l’un des pionniers du mouvement automatiste. Il s’inscrit parmi ces artistes qui ont posé les jalons de l’art moderne au Québec. Il est également l’un des premiers artistes québécois à fréquenter la scène new-yorkaise au début des années 1950, où il découvre l’expressionnisme abstrait américain et, plus tard, le mouvement Op’art par lequel il poursuivra ses recherches en art cinétique. Peintre, chorégraphe et sculpteur, Barbeau reste fidèle à une démarche fortement ancrée dans la spontanéité, axée sur un questionnement à la fois intuitif et expérimental. Adhérant à une idéologie de non-conformité, il lègue une œuvre protéiforme, synonyme d’une très grande liberté d’expression.

Portait de Marcel Barbeau.
Photo : Maurice Perron (1992)