Mowry Baden

Né à Los Angeles (Californie), États-Unis, en 1936

Originaire de la Californie, Mowry Baden est reconnu comme l’un des sculpteurs les plus influents de sa génération aux États-Unis et au Canada. Figurant parmi les pionniers du body art américain, il réalise, dès 1965, des sculptures participatives qui se situent à la croisée des disciplines de la psychologie, de l’architecture et de l’art. Un intérêt soutenu pour la phénoménologie et la science marque sa démarche expérimentale ancrée dans l’exploration de la perception humaine. Baden s’installe au Canada en 1971. À cette époque, ses sculptures, qui font référence à l’architecture et au paysage, incitent une performance physique du spectateur. Les notions de mémoire neuromusculaire, de perception tactile et de cinesthésie se retrouvent alors au cœur de son travail axé sur la décentralisation de la vision comme sens privilégié. Durant les années 1980, ses œuvres se complexifient par leur dimension narrative et leur iconographie historique et culturelle qui témoigne d’une préoccupation pour l’aspect social de l’œuvre d’art. Depuis plus de cinquante ans, ses œuvres – qui prennent la forme de harnais, de chambres architecturales, de passerelles, de « machines », etc. – affirment son désir d’inscrire le corps, la performance, l’effort physique et le mouvement au centre de l’expérience cognitive humaine.

Portait de Mowry Baden.
Photo : avec l’aimable permission de l’artiste

Oeuvre de cet artiste