Pierre Dorion

Né à Ottawa (Ontario), Canada, en 1959

Pierre Dorion se fait remarquer tôt dans sa carrière pour ses interventions picturales in situ qui reprennent, de façon critique, les styles et les sujets de la peinture classique. Son œuvre reflète depuis lors les liens entre la peinture, l’architecture, la photographie et l’histoire de l’art. Au cours des années 1990, Dorion resserre davantage sa pratique, se consacrant presque exclusivement à une série d’autoportraits de grand format. Il aborde par la suite une autre phase de sa recherche en s’intéressant au cadre bâti désuet et aux intérieurs dépeuplés (Images romaines). L’esprit de la photographie s’impose dans sa démarche; son style, graduellement plus graphique et de plus en plus dépouillé, tend vers un minimalisme figuratif où l’abstraction des contenus brouille parfois la lecture. Ce réductionnisme se manifeste dans le choix des sujets traités ainsi que dans la composition de ses tableaux. L’un des tournants de cette production se situe vers la fin de la série des Images romaines avec la peinture Landscape with Lamppost and Blue Building (1996). Dorénavant, l’abstraction des espaces représentés gagne du terrain. L’isolement des sujets dans un espace pictural laissant pleinement ressentir son volume s’offre en alternance avec des points de vue en aplat, lesquels isolent les propriétés formelles des sujets.

Portait de Pierre Dorion.
Photo : Nat Gorry

Oeuvre de cet artiste