2017 au MAC

Expositions incontournables et artistes de très haut calibre

Montréal, le 18 janvier 2017 – Le MAC est heureux de procéder au dévoilement de sa très attendue programmation 2017, qui réserve aux visiteurs de nombreuses découvertes et plusieurs expositions de grande envergure. Le MAC repousse ses limites encore une fois en présentant des expositions mettant de l’avant certains des virtuoses de l’art contemporain parmi les plus réputés au monde.

Collection permanente : Tableau(x) d’une exposition

Nouvelle série de projets développés par Marie-Ève Beaupré à partir des œuvres de la Collection du Musée, ce cycle évolutif se manifestera sous diverses expositions, d’abord avec la présentation intitulée Car le temps est la plus longue distance entre deux endroits, présentée au Musée jusqu’au 12 mars 2017. Réunissant des créations puisées parmi les quelque 8 000 œuvres de la Collection, Tableau(x) d’une exposition donnera la chance aux visiteurs d’apprécier certaines des œuvres les plus marquantes d’artistes d’ici et d’ailleurs dont Nicolas Baier, Patrick Bernatchez, Alain Paiement, et Serge Tousignant. La présentation sera déclinée en trois autres expositions présentées du 28 mars au 10 septembre, du 11 avril au 13 août et du 22 août au 14 janvier 2018.

Teresa Margolles : Mundos – du 16 février au 14 mai 2017

Le Musée présente la première exposition monographique au pays dédiée à l’une des plus éminentes artistes mexicaines de sa génération : Teresa Margolles. Présentée par John Zeppetelli et Emeren García, Teresa Margolles : Mundos regroupe une quinzaine d’œuvres créées pour la plupart au cours de cette dernière décennie. Le public pourra voir, entre autres, des installations sculpturales, sonores et photographiques, des interventions performatives et des projections vidéographiques. Parmi les œuvres les plus marquantes, on note La Promesa, Pesquisas et En el Aire.

Emanuel Licha : Et maintenant regardez cette machine – du 16 février au 14 mai 2017

L’exposition Et maintenant regardez cette machine est une réflexion sur ce que l’artiste québécois Emanuel Licha appelle « hotel machine » et dans laquelle il examine la fabrication, l’analyse et la diffusion des images de guerre. Organisée par Lesley Johnstone, l’exposition comprend un documentaire de création d’une heure intitulé Hotel Machine, qui a été tourné dans des hôtels où ont été accueillis les correspondants de guerre ayant couvert des conflits à Belgrade, Beyrouth, Gaza, Kiev et Sarajevo. Entourant l’espace central où est projeté le film, cinq postes d’archives – à l’aide de textes, d’images, de documents de même que d’extraits d’actualités et de films de fiction – explorent le concept d’hôtel de guerre comme lieu de proximité, de sécurité et de communication, comme point de vue et plateforme.

À la recherche d’Expo 67 – du 21 juin au 8 octobre 2017

Pour marquer le 50e anniversaire d’Expo 67, le MAC organise une importante exposition de nouvelles œuvres créées par des artistes québécois et canadiens inspirées de la célèbre exposition universelle. La présentation se déploie sur trois fronts : la création de nouvelles œuvres ; la recréation d’œuvres de 1967 avec les technologies d’aujourd’hui et l’activation de contenus d’archives. À la recherche d’Expo 67 offre ainsi aux artistes l’occasion unique de fouiller ce terreau fertile pour produire des œuvres qui interpelleront le public actuel. Les commissaires de l’exposition sont Lesley Johnstone et Monika Kin Gagnon, chercheure, commissaire et auteure, codirectrice du groupe de recherche CinemaExpo67 de l’Université Concordia.

Olafur Eliasson – du 21 juin au 8 octobre 2017

Présentée par Mark Lanctôt, cette exposition est la première présentation individuelle d’Olafur Eliasson au Canada. Cet artiste qui applique des principes scientifiques afin d’explorer notre relation au temps et à l’espace réalise des dispositifs qui font appel à nos mécanismes de perception de la lumière et des phénomènes naturels. Véritablement multidisciplinaires, ses créations proposent des expériences immersives où sont investigués corps, mouvement, perception de soi et de l’environnement. À la fois ambitieuses et dépouillées, les œuvres présentées offriront une expérience dans laquelle on se trouve immergé dans un univers raréfié et fondamental composé principalement d’espace, de lumière et de mouvement.

Leonard Cohen – Une brèche en toute chose / A Crack in Everything – du 9 novembre 2017 au 1er avril 2018

Produite en exclusivité par le MAC, l’exposition proposera au public un corpus d’œuvres inédites expressément commandées et conçues par des artistes locaux et internationaux qui s’inspireront de l’esthétique et des thèmes récurrents dans l’œuvre du grand maître. Ces artistes proviendront du domaine des arts visuels, de la performance, de la musique, de l’écriture et du cinéma, offrant ainsi au visiteur une expérience dynamique, participative, globale et immersive. Jenny Holzer est la première artiste visuelle dévoilée par le MAC dans le cadre de cette exposition inédite. La créatrice s’ajoute ainsi aux musiciens Lou Doillon, Jean Leloup et Ariane Moffatt, qui avaient été annoncés plus tôt. Cette exposition extrêmement attendue est mise sur pied par John Zeppetelli et Victor Shiffman et s’inscrit dans la programmation officielle du 375e anniversaire de Montréal.


Musée d’art contemporain de Montréal

Situé au cœur du Quartier des spectacles, le Musée d’art contemporain de Montréal fait vibrer l’art actuel au centre de la vie montréalaise et québécoise. Lieu vivant, le MAC assure, depuis plus de cinquante ans, la rencontre entre les artistes locaux et internationaux, leurs œuvres et un public toujours plus vaste ; lieu de découvertes, le Musée propose aux visiteurs des expériences sans cesse renouvelées, souvent inattendues et saisissantes. Le MAC présente des expositions temporaires consacrées à des artistes actuels – pertinents et marquants – qui sont des témoins privilégiés de notre société, de même que des expositions d’œuvres puisées dans la riche Collection permanente qu’abrite l’institution. Ici, toutes les formes d’expression sont possibles : œuvres numériques et sonores, installations, peintures, sculptures, œuvres immatérielles, et autres. Offrant un éventail d’activités éducatives qui familiarisent le grand public avec l’art contemporain, le MAC est aussi l’instigateur de performances artistiques uniques et d’événements festifs. Voilà une fenêtre ouverte sur mille expressions d’avant-garde qui font rayonner l’art dans la ville et dans le monde.


Source et renseignements

Roxane Dumas-Noël
Responsable des relations publiques
roxane.dumas-noel@macm.org
Tél. : 514 847-6232

En lien

Sarah Sze, Measuring Stick, 2015
Exposition passées

Car le temps est la plus longue distance entre deux endroits

Le
Cheryl Sim, Un jour, One Day, 2017
Exposition en cours

À la recherche d’Expo 67

Le
Teresa Margolles, Irrigación [Irrigation], 2010
Exposition passées

Teresa Margolles

Le
Olafur Eliasson, Big Bang Fountain, 2014
Exposition en cours

Olafur Eliasson

Le
Emanuel Licha, Hotel Machine, 2016 (arrêt sur image)
Exposition passées

Emanuel Licha

Le
Leonard Cohen
Exposition à venir

Leonard Cohen

Le

Autres communiqués

Voir tout

À ne pas manquer