La Banque Nationale au MAC pour Bleu de bleu.

Montréal, le 8 septembre 2017

Aujourd’hui au MAC a été inaugurée Bleu de bleu, une oeuvre créée par l’artiste québécois Alain Paiement.

Cette œuvre d’art public est maintenant déployée sur un important tronçon de l’autoroute 20, principalement entre le rond-point Dorval et le viaduc de la 1re avenue. Initiée par la Banque Nationale afin de souligner le 375e anniversaire de Montréal, l’oeuvre transforme le parcours reliant l’aéroport au centre-ville en un trajet empreint de créativité et d’audace, à l’image de la métropole. Bleu de bleu a été réalisée grâce à l’appui de plusieurs partenaires clés.

John Zeppetelli, directeur du MAC, a participé au jury de sélection de ce formidable projet.


Au cours de l’histoire, de nombreux artistes ont travaillé dans et avec le paysage, pensons notamment aux interventions de Christo et Jeanne-Claude ou à la Spiral Jetty de Robert Smithson. Bleu de bleu est de cette même nature exceptionnelle du point de vue de sa monumentalité et de son déploiement grandiose dans l’espace. Elle est une oeuvre conceptuelle audacieuse et colossale. Le MAC travaillera à pérenniser sa mémoire et le caractère utopique de son expérience.

John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du Musée d’art contemporain de Montréal


Bleu de bleu est une œuvre d’art linéaire d’Alain Paiement initiée par la Banque Nationale pour souligner le 375e anniversaire de Montréal.

Faits saillants

  • Les investissements nécessaires au projet proviennent tous de sources privées et s’élèvent à 3,2 millions de dollars.
  • L’œuvre demeurera en place pour une période d’environ 5 ans.
  • Bleu de bleu évoque la ligne littorale du fleuve. Au fil du parcours, elle se déploie dans une variété de nuances, se complexifiant et s’adaptant en fonction des éléments qui la longent. Certaines zones sont dotées de lumières DEL utilisant des diodes à fréquence bleue.
  • Les composantes du parcours ont été pensées et disposées de manière à offrir des expériences diurne et nocturne distinctes.
  • La création, le montage et l’installation de l’oeuvre ont nécessité 1 000 heures de travail par 20 ouvriers sur une période de 4 mois.
  • Le tronçon de l’autoroute 20 sur lequel est déployée l’oeuvre est emprunté chaque jour par quelque 290 000 automobilistes et voyageurs, alors que 13 millions de personnes transitent annuellement par l’aéroport.

Voir les détails du projet

 

Autres nouvelles

Voir tout

À ne pas manquer