Associé à ses débuts à l’Arte povera, Giuseppe Penone crée des sculptures, des installations et des photographies avec une prédilection pour les matériaux naturels tels que la terre, les végétaux et les minéraux. Dès 1968, il réalise ses premières œuvres expérimentales en forêt. Ainsi, pour sa série de travaux intitulée Alpi Marittime, l’artiste intervient à même des arbres vivants par l’entremise de diverses manipulations et objets (un moulage en bronze de sa main) qui en modifieront la croissance au fil des ans. Cette mise en relation des processus naturels et d’origine humaine forme le cœur de sa démarche.

I Have Been a Tree in the Hand, 1984-1991, Giuseppe Penone, Bois et fer.
© Giuseppe Penone / SODRAC (2017) • Photo : Richard-Max Tremblay