Irene F. Whittome recrée de toutes pièces, à partir d’objets trouvés, de papier fabriqué à la main, de pigments, etc., une collection personnelle d’énigmatiques assemblages, de sculptures hiératiques et totémiques disposées en frise et au sol, de peintures minimales austères et solennelles, de suites graphiques gestuelles, de mises en représentation calquant les cabinets de curiosités et de dessins; en somme un extraordinaire inventaire plastique appliqué à la remise en contexte de l’artéfact et du geste. Animée d’une volonté autobiographique marquée, l’œuvre confond à dessein, tout au long de la succession de cycles et de grands ensembles, les traces de l’actualité et de la pérennité, du savoir historique et de l’histoire personnelle.

<em>Irene F. Whittome</em>, 1993
Irene F. Whittome, 1993
Irene F. Whittome, 1993 © Richard-Max Tremblay