Portait de Michel Goulet.
Photo : Richard-Max Tremblay (2007)