Aller directement au contenu

Eric Cameron

Alarm Clock (3295) (de la série « Thick Paintings », 1979 - 1994), 1979-1994

3295 demi-couches d’enduit acrylique sur réveille-matin, 43 × 46 × 17 cm

À la fin des années 1970, Eric Cameron entreprend d’appliquer des couches successives de peinture acrylique sur des objets du quotidien. Il s’engage à poursuivre cette démarche rigoureuse jusqu’à ce que des circonstances, comme l’acquisition d’une pièce par un musée, rendent le processus impossible. Cameron nomme ce corpus d’œuvres Thick Paintings [peintures épaisses]. Les objets peints, en alternance de blanc et de gris, subissent une lente et graduelle mutation et se transforment en sculptures aux formes étranges, d’apparence organique. Alarm Clock (3295), dont le titre documente le nombre total de demi-couches d’enduit acrylique appliquées sur un réveille-matin durant quinze ans, se caractérise par les ondulations subtiles qui se sont développées dans la matière et par une verticalité qui la distingue des œuvres de cette même série. Émanant d’une approche d’emblée conceptuelle, cette pièce soulève la problématique de la genèse de l’œuvre d’art et remet en question les paramètres avec lesquels l’objet acquiert un statut sculptural.

Eric Cameron

Né à Leicester (Angleterre), Royaume-Uni, en 1935

Découvrez cet artiste