Aller directement au contenu

Gabor Szilasi

Andor Pasztor, Montréal, 1977, tirage de 1979

Épreuve à la gélatine argentique et épreuve à développement chromogène, 28,7 × 22,3 cm (chaque)

Dès 1970, Gabor Szilasi réalise une série de portraits, de photographies d’intérieur, d’architecture et de paysages qui allaient ouvrir pour la décennie la voie à la pratique photographique du documentaire au Québec. La série Portraits-intérieurs, produite de 1977 à 1979, révèle la préoccupation fondamentale de Szilasi qui vise à appréhender l’homme dans sa relation à l’environnement. Tirée de cette série, l’œuvre Andor Pasztor, Montréal se compose d’une juxtaposition de deux photographies, l’une en noir et blanc, et l’autre en couleur. Ce mode de rapprochement entre le portrait et l’image d’un intérieur personnalisé aiguise notre perception de l’identité du personnage et des valeurs culturelles qu’exprime son environnement. Chacune des photographies nous renseigne sur les particularités qui définissent un mode de vie, tandis que naît, de leur confrontation, un va-et-vient d’indices complémentaires. Le portrait de l’individu rejoint ici le portrait social par la façon dont le milieu ambiant décrit l’homme et le conditionne tout à la fois.

Portait de Gabor Szilasi.

Gabor Szilasi

Né à Budapest, Hongrie, en 1928

Découvrez cet artiste