Aller directement au contenu

Irene F. Whittome

Château d’eau : lumière mythique, 1997

Bois de cèdre, métal, miroirs, défenses de narval en ivoire, moteur et lumière, 320 × 305 cm (diamètre)

Depuis plusieurs décennies, Irene F. Whittome poursuit une réflexion quasi anthropologique. Ses recherches prennent la forme de collectes et de création d’artéfacts de la civilisation contemporaine comme c’est le cas, ici, avec l’installation Château d'eau : lumière mythique. Dans un esprit de conservation propre au musée et à sa fonction sociale, elle récupère un ancien château d’eau destiné à recevoir les eaux pluviales pour en faire la pièce maîtresse de son œuvre. Par l’absence d’intervention sur le matériau, l’artiste respecte l’objet et son histoire. Le transfert de l’artéfact dans un nouveau contexte (le musée ou la salle d’exposition) modifie toutefois sa fonction première et lui confère une signification symbolique. Ainsi, il devient un réservoir de lumière. Pour Irene F. Whittome, la lumière qui s’échappe de la partie supérieure évoque la lumière mystique, soit celle qui pousse l’homme à s’interroger sur la condition humaine, alors que celle qui émane de la partie inférieure renvoie à l’énergie qui habite ce dernier et lui permet d’agir. Nantie de son importante charge symbolique, la structure s’impose également par ses dimensions monumentales en investissant massivement l’espace.

Portait de Irene F. Whittome.

Irene F. Whittome

Née à Vancouver (Colombie-Britannique), Canada, en 1942

Découvrez cette artiste