Aller directement au contenu

Ewa Turska

Madame Salomé, 1985

Vidéogramme couleur, 23 min., son

Dans Madame Salomé, Ewa Turska oppose subtilement le monde imaginaire et le réel. Une comédienne, qui étudie le rôle de Madame Salomé, finit par si bien entrer dans la peau de son personnage qu’elle se trouve confrontée au désir de liberté de Salomé. Afin d’illustrer ce propos, Ewa Turska désynchronise les images et la bande sonore narrative, ce qui a pour effet de créer une constante ambiguïté, un tiraillement de l’esprit qui s’arrête tantôt à la narration, tantôt aux images. Outre un contenu féministe et documentaire, lequel nous informe de ce que vivent les comédiens en période intense de travail, l’œuvre dégage une force relevant de la forme vidéographique employée. Transformées au moyen d’effets spéciaux, les images citent la photographie couleur et se plaisent à mettre en scène la lumière. Le rythme lent de certains passages nie en quelque sorte le médium vidéographique au profit de la photographie, en soi un médium inanimé. Madame Salomé propose un questionnement sur l’identité de la femme, identité que la femme elle-même a parfois tendance à laisser se perdre dans le quotidien.

Ewa Turska

Née à Varsovie, Pologne, en 1945

Découvrez cette artiste