Aller directement au contenu

Carl Andre

Neubrückwerk Düsseldorf gewidmet, 1976

Cèdre rouge, 122 × 823 × 30,5 cm (l’ensemble), 30,5 × 30,5 × 91,4 cm (chaque)

Rattachée à la série Element, entamée au début des années 1960 et réalisée au cours des années 1970, l’œuvre Neubrückwerk Düsseldorf gewidmet de Carl Andre est composée de 19 segments identiques de poutres de cèdre rouge — un matériau souvent destiné à la construction — formant un ensemble s’apparentant à une réalisation architecturale. Placée en parallèle ou perpendiculairement à l’entrée de l’aire d’exposition, la sculpture évoque d’emblée un pont ou un chemin. Le titre réfère au contexte de production de l’œuvre qui a été exposée en 1976 à la Konrad Fischer Galerie située à l’époque sur la Neubrückstrasse à Düsseldorf, en Allemagne. Agencés selon des structures mathématiquement déterminées, les modules s’agglomèrent par pure juxtaposition et d’une manière répétitive évoquant l’infini. La stabilité de l’œuvre repose sur la gravité, les volumes étant simplement déposés au sol et appuyés les uns contre les autres. L’interchangeabilité des unités, lesquelles peuvent être remplacées au besoin, remet en question la notion de sculpture comme une entité fixe et immuable. Ne mesurant pas plus de 92 cm de hauteur, l’œuvre témoigne d’une constante chez Andre en ne dépassant pas le mètre. La relation avec l’espace s’en trouve ainsi modifiée au profit d’une horizontalité éliminant par surcroît toute référence à l’anthropomorphisme et son expression classique dans la verticalité.

Carl Andre

Né à Quincy (Massachusetts), États-Unis, en 1935

Découvrez cet artiste