Aller directement au contenu

Marcel Barbeau

Rétine virevoltante, 1966

Acrylique sur toile, 203,5 × 203,5 cm

Le titre du tableau Rétine virevoltante rend compte avec acuité des préoccupations perceptuelles qui marquent les recherches entreprises par Marcel Barbeau lors de son séjour à Paris, de 1962 à 1964. À cette époque, l’artiste s’intéresse notamment aux travaux de Victor Vasarely, reconnu comme l’un des pionniers de l’art optique et cinétique. La propension de Barbeau pour cette forme d’art se confirme dès 1965. La mécanique de l’œuvre repose à la fois sur la dynamisation latérale de tous les points de la surface par le contraste des complémentaires (le rouge et le vert) activé par le blanc intercalaire ainsi que sur les impressions de concavité et de convexité déclenchées par une matrice curvilinéaire sinueuse.

Portait de Marcel Barbeau.

Marcel Barbeau

Montréal (Québec), Canada, 1925-2016

Découvrez cet artiste