Aller directement au contenu

Anish Kapoor

Sans titre, 1984

Techniques mixtes et pigment, Dimensions variables

En 1979, Anish Kapoor effectue un voyage dans son pays natal, l’Inde. Il y redécouvre l’architecture, la philosophie, la mythologie et l’art indien qui nourrissent à présent son travail, où les traditions culturelles de l’Orient et de l’Occident se rencontrent. Séduit par les couleurs flamboyantes de la poudre qu’on étale à l’entrée des temples hindous, il décide à son retour de recouvrir ses sculptures de pigments aux couleurs pures, dont la signification varie d’une œuvre à l’autre : le rouge comme symbole masculin et le noir destructeur et créateur. Dans Sans titre, 1984, quatre formes en polystyrène recouvertes d’un pigment à l’état pur évoquent le monde naturel. Ces éléments, qui se font écho par leur forme et leur couleur, créent un réseau de relations complexes qui se transforme selon le point de vue du spectateur. Leur disposition, au mur et au sol, suppose l’union du matériel et du spirituel et témoigne de l’intérêt de l’artiste pour ce qui est à la fois opposé et uni. Les œuvres de Kapoor ont une présence étrange, voire immatérielle. Leur surface, qui semble faite de lumière, appelle au toucher et éveille le désir.

Anish Kapoor

Né à Bombay, Inde, en 1954

Découvrez cet artiste