Aller directement au contenu

Marcel Odenbach

The Distance Between Myself and My Losses, 1983

Vidéogramme couleur, 10 min. 11 sec., son

The Distance Between Myself and My Losses de Marcel Odenbach réunit les principales caractéristiques de la démarche de l’artiste. Odenbach compose ses dessins et ses vidéos, avec des bandes horizontales ou verticales selon le cas, qui oblitèrent une partie de l’image. Cela a pour effet de forcer le spectateur à prendre conscience de sa participation personnelle à l’interprétation de l’œuvre, le conduisant à utiliser les données multiples de son savoir. Ces données liées à l’histoire collective ou individuelle s’appuient cependant sur des éléments déclencheurs de malaises. Sont ainsi juxtaposées des images évoquant la sexualité et la guerre. Sur le plan formel, l’œuvre présente une succession rapide d’images incomplètes. Certains objets, comme une lame de couteau, reviennent régulièrement, rythmant la structure et la thématique. Le couteau et l’éclairage cru font notamment partie d’une stratégie visant à créer une atmosphère tendue et mystérieuse qui oriente le regard et l’interprétation, séduisant le spectateur et contournant de la sorte la fonction première des images.

Marcel Odenbach

Né à Cologne, Allemagne, en 1953

Découvrez cet artiste