Aller directement au contenu

Mario Merz

Triplo Igloo, 1984

Aluminium, acier, verre cassé, serres et argile, 2,79 × 6,36 m (diamètre)

L’œuvre Triplo Igloo de Mario Merz s’érige dans l’espace sous forme d’une demi-sphère composée de trois dômes conçus à partir d’une armature métallique sur laquelle sont disposées, de façon précaire, des plaques de verre. Privilégiant l’igloo et la spirale pour leur adéquation structurale à la suite de Fibonacci, cette structure emblématique de son œuvre et d’une grande simplicité représente pour Merz le modèle idéal de l’habitation, une référence à l’artiste nomade qui résiste à l’uniformité stylistique. Concave ou convexe, le dôme fascine par le reflet de la dualité qui s’exprime entre l’intérieur et l’extérieur. C’est précisément cette dimension de demi-sphère transformée et adaptée que le travail de Merz permet de découvrir. Il conjugue le lieu et un jeu des oppositions, lequel se manifeste dans les tensions entre l’espace concave et le convexe, entre l’intérieur et l’extérieur, entre les propriétés à la fois transparentes et réfléchissantes du verre. Fidèle aux idéaux de l’Arte povera, qui interroge fondamentalement les valeurs établies et tente de les subvertir, l’œuvre de Merz introduit des matériaux qui, peu conventionnels pour l’époque, élargissent la notion de l’art.

Mario Merz

Milan, Italie, 1925-2003

Découvrez cet artiste