Les 12 et 13 mars 2022, le Musée d’art contemporain présentera le 14e Colloque international Max et Iris Stern, Contagion de la terreur, qui explorera les thèmes abordés dans l’exposition éponyme actuellement à l’affiche au MAC. Partant des projets du collectif de recherche londonien Forensic Architecture et de la documentariste américaine Laura Poitras, cet évènement rassemblera des activistes et journalistes ayant été visés par le logiciel Pegasus du NSO Group, ainsi que des opposants à la surveillance numérique et à la violence politique (avocats, chercheurs en technologies de l’information, membres d’organisations de défense des droits de la personne). Les participants interrogeront également l’apparition d’une esthétique forensique dans la production artistique contemporaine et le rôle du musée comme forum civique.

Avec Ronald Deibert, Santiago Aguirre Espinosa, Carmen Aristegui, Shalini Gera, Shawan Jabarin, Emanuel Licha, Alaa Mahajna, Etay Eitay Mack, Laura Poitras, Santiago Aguirre Espinosa, John Scott-Railton,  Charles Stankievech, Lisa Stuckey, Eyal Weizman et d’autres invités.

En raison du contexte sanitaire, veuillez noter que le colloque aura lieu entièrement en ligne.

Téléchargez le programme détaillé

Programmation

Samedi 12 Mars : 

Mot de bienvenue et conférence d’ouverture 

14 h (HNE) 

  • John Zeppetelli, directeur et conservateur en chef, MAC
  • François LeTourneux, conservateur et responsable de l’action culturelle, MAC

Ronald Deibert, directeur, Citizen Lab, Munk School of Global Affairs, Université de Toronto

Communication de Ronald Deibert sur le groupe NSO, la cybersurveillance, la montée mondiale de la violence numérique et la collaboration du Citizen Lab avec Forensic Architecture.

Dimanche 13 Mars : 

Panel 1 Société civile et cybersurveillance

10 h (HAE)

Des défenseurs des droits de la personne de divers pays parlent de leurs expériences de Pegasus et de la surveillance d’État. Ils abordent également l’impact de la cybersurveillance sur le travail de membres de la société civile à l’échelle globale.

  • Carmen Aristegui, journaliste (Mexico)
  • Shalini Gera, avocate des droits de la personne (Chhattisgarh)
  • Laura Poitras, réalisatrice, productrice, journaliste (New York)

Panel 2Enquêter sur la violence numérique

11 h (HAE)

Des responsables d’enquêtes sur le logiciel malveillant Pegasus, produit par le groupe NSO, discutent de la prolifération des cyberarmes, des outils disponibles pour documenter la cybersurveillance et de la question de l’imputabilité vis-à-vis de cette forme croissante de violence étatique à l’échelle globale.

  • Santiago Aguirre Espinosa, directeur, Centro Prodh (Mexico)
  • John Scott-Railton, chercheur principal, Citizen Lab, Munk School of Global Affairs, Université de Toronto
  • Eyal Weizman, fondateur et directeur, Forensic Architecture (Londres)

Pause 12 h (HAE)

Panel 3 Occupation numérique : du mur au pare-feu

12 h 30 (HAE)

Des professionnels du droit et des enquêteurs sur les violations des droits de la personne et sur la surveillance en Palestine discutent de l’appartenance du groupe NSO à un écosystème de cyberarmes israéliennes qui ont été exportées à d’autres gouvernements partout dans le monde.  

  • Shawan Jabarin, directeur général, Centre légal Al-Haq (Ramallah)
  • Eitay Mack, avocat des droits de la personne (Jérusalem)
  • Alaa Mahajna, avocat des droits de la personne (Jérusalem)

Panel 4  Pratiques d’investigation en art contemporain : l’exposition comme forum

13 h 30 (HAE)

Des artistes et des commissaires parlent des usages possibles de l’exposition pour les pratiques d’investigation et du rôle social, politique et activiste des institutions artistiques qui les programment.

  • Emanuel Licha, artiste et cinéaste documentaire, professeur agrégé, Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, Université de Montréal
  • Charles Stankievech, artiste, professeur agrégé à la Daniels Faculty of Architecture, Landscape and Design, Université de Toronto
  • Lisa Stuckey, théoricienne de la culture et critique d‘art indépendante (Vienne)

Renseignements supplémentaires

Tarif :

20$ par billet 

À noter :

Format de chaque panel : conversation de 30min suivie d’une période de discussion de 15 min.

Réservation :

Les billets ne sont plus disponibles à la vente.

Clôture de la billetterie : vendredi 11 mars à 13 h

Modalités de connexion : 

Une fois inscrits, vous allez recevoir 2 confirmations d’inscription distinctes :

  • Un courriel de confirmation avec un lien et le code d’accès pour le Jour 1
  • Un courriel de confirmation avec un lien et le code d’accès pour le Jour 2                                       

Ces courriels vous seront envoyés quelques heures avant le début de l’évènement.

À propos

Les Colloques internationaux Max et Iris Stern, qui se tiennent chaque année, ont pour but de rendre accessibles au public les travaux de recherche de praticiens et de théoriciens issus de champs disciplinaires variés, en lien avec la programmation du Musée. Par son engagement, le Musée souhaite favoriser une meilleure compréhension de l’art contemporain et rendre hommage à Max et Iris Stern, en propageant leur vision sur la scène internationale.

Voir tous les Colloques internationaux Max et Iris Stern