Aller directement au contenu

Manon De Pauw

Fantasmagorie lumineuse, 2008

Vidéogramme, projection en boucle sur écran de bois, 18 min. 58 sec., son stéréo, 1/3

Dans Fantasmagorie lumineuse, Manon De Pauw s’inspire de travaux réalisés lors d’une résidence de création auprès de la compagnie montréalaise de danse Le Carré des Lombes, afin de poursuivre une démarche alliant la performance et le formalisme pictural. Un écran de bois suspendu devant un mur est inondé par une projection vidéographique qui s’étend au-delà de ses limites. Le contenu projeté consiste en une captation en plongée des mains de l’artiste qui manipulent, sur une surface lumineuse et de façon improvisée, divers objets tels que des bandes élastiques et des transparents colorés. Un théâtre d’ombres s’esquisse graduellement sur et autour de l’écran qui, évoquant l’archétype du tableau pictural, devient à la fois le support et le sujet de l’œuvre. Au gré des interventions de l’artiste, les limites de l’écran s’effacent, se fondent ou réémergent tour à tour, dans un effet de trompe-l’œil qui en brouille la présence physique.

Portait de Manon De Pauw.

Manon De Pauw

Née à Vancouver (Colombie-Britannique), Canada, en 1971

Découvrez cette artiste