Acquisitions du Symposium des collectionneurs

Au cours des dernières années, le Symposium des collectionneurs a permis l’acquisition d’œuvres importantes pour la collection du Musée. C’est grâce aux profits de cet événement, largement attribuables à la généreuse participation de la Banque Nationale, que le Musée a pu acquérir les œuvres suivantes :

2017

Skawennati, Onkweshòn:’a : Words Before All Else Part 1, 2017 [Les mots avant toute chose, partie 1], 2017
Machinima, 1 min 14 s
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2017, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain

Skawennati est née dans le territoire mohawk de Kahnawake en 1969. Préoccupée par l’absence des peuples autochtones dans notre imaginaire collectif du futur, cette artiste mohawk se sert des arts médiatiques pour créer une présence autochtone dans le cyberespace. Le travail de Skawennati est surtout connu grâce à ses « machinimas », des films réalisés dans des environnements virtuels, où l’artiste chorégraphie les actions d’avatars dont la voix est fournie par des gens de sa communauté. Ses représentations « futuristiques » d’Autochtones permettent de pourfendre les stéréotypes véhiculés par les médias et d’affirmer la vibrance d’une culture autochtone actuelle avec un long futur devant elle. 

Présentée à la Biennale de Montréal 2014 au Musée d’art contemporain de Montréal, TimeTraveller, 2007-2014, est une réalisation centrée autour d’une série de neuf courts machinimas. On y suit l’histoire de Hunter, un jeune Mohawk du 22e siècle qui part en quête virtuelle, à travers des moments marquants de l’histoire autochtone, grâce à la technologie des lunettes TimeTraveller, et rencontre Karahkwenhawi, une jeune femme mohawk du présent. Onkweshòn:’a: Words Before All Else Part 1, 2017, est une autre œuvre machinima, où un avatar récite en anglais, français et kanien’kéha la première section du Ohen:ton Karihwatehkwen, soit des « mots de l’action de grâce », traditionnellement prononcés au début de tout rassemblement Haudenosaunee (« Iroquois »).

2016

 

Sarah Anne Johnson, Highlight (de la série «Field Trip»), 2015
Épreuve à développement chromogène, 2/3
70,6 x 106,2 cm
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2016, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Sarah Anne Johnson, Rainbow River (de la série «Field Trip»), 2015
Épreuve à développement chromogène, 2/5
70,5 x 106,2
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2016, Banque Nationale Gestion privée 1856
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Sarah Anne Johnson, Neon Skull (de la série «Field Trip»), 2015
Épreuve à développement chromogène, 4/5
25 x 26 cm
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2016, Banque Nationale Gestion privée 1856
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Sarah Anne Johnson, Zombie Dance (de la série «Field Trip»), 2015
Épreuve à développement chromogène, 4/5
70,5 x 106,5 cm
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2016, Banque Nationale Gestion privée 1856
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Sarah Anne Johnson, Jungle Dreamer (de la série «Field Trip»), 2015
Épreuve à développement chromogène, 2/5
35,8 x 32,7 cm
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2016, Banque Nationale Gestion privée 1856
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

2014

 

Hito Steyerl, Liquidity Inc., 2014
Vidéogramme couleur haute définition, monobande, 30 min., son et structure architecturale, 1/7
257 x 450 x 40 cm (structure architecturale)
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2014, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal
© Hito Steyerl / SODRAC (2017)
Photo : Paul Litherland

2013

 

Nicolas Baier, Réminiscence, 2012
Impression jet d’encre, E.A.
150,7 x 240,3 cm
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2013, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal
Photo : Avec l’aimable permission de l’artiste

2012

 

Lynne Cohen, Sans titre (mur mauve), 2010
Épreuve à développement chromogène, 1/5
101,7 x 127,4
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2012, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Michel de Broin, Drunken Brawl, 2011
Vidéogramme couleur, 5 min. 35 sec., muet, projection en boucle, 2/5
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2012, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Michel de Broin, Cut Into the Dark, 2010
Vidéogramme couleur haute définition, projection en boucle, 4 min. 2 sec., son, 2/5
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2012, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Michel de Broin

Michel de Broin, Dead Star, 2008
Piles usagées, uréthane, polystyrène
34 x 52 x 27 cm
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2012, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

2011

 

Michel de Broin, Cut Into the Dark, 2010
Vidéogramme couleur haute définition, projection en boucle, 4 min. 2 sec., son, 2/5
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2012, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

2010

 

Valérie Blass, Femme panier, 2010
Mannequin, panier, plâtre, outil, collant et chemise
126 x 149 x 72 cm
Achat, grâce au Symposium des collectionneurs 2010, Banque Nationale Gestion privée 1859
Collection Musée d’art contemporain de Montréal
Photo : Richard-Max Tremblay

2009

 

Patrick Bernatchez, Sans titre, 2008
Techniques mixtes, miroirs gravés, verre et résine
182 x 243 x 5 cm
Achat, grâce au fonds du Symposium des collectionneurs 2009, Banque Nationale Groupe financier
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Ed Pien, Eclipsing the Past, Present and Future, 2008
Encre sur matériau réfléchissant 3M et papier Shoji découpés
257 x 365 cm
Achat, grâce au fonds du Symposium des collectionneurs 2009, Banque Nationale Groupe financier
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

2008

 

Pierre Dorion, Intérieur, 2008
Huile sur toile. 182,9 x 137,2 cm
Achat, grâce au fonds du Symposium des collectionneurs 2008, Banque Nationale
Photo : Richard-Max Tremblay

2007

 

Dil Hildebrand, Possible Woods, 2007
Huile sur toile
183 x 213 cm
Achat, grâce au fonds du Symposium des collectionneurs 2007
Collection Musée d’art contemporain de Montréal

Etienne Zack, On Reflection, 2016
Acrylique et huile sur toile
228,5 x 198,4 cm
Achat, grâce au fonds du Symposium des collectionneurs 2007
Collection Musée d’art contemporain de Montréal