Aller directement au contenu
Communiqué

Journées de la culture au MAC

Exposition et lecture publique de Marie Chouinard, Festival international de la littérature et atelier de création

Montréal, le 18 septembre 2019 – Les Journées de la culture (27, 28 et 29 septembre) seront une autre excellente occasion de visiter le MAC et découvrir ses expositions. Le 28 et le 29 septembre prochain, le Musée offrira gratuitement deux activités, dont l’accès à l’exposition ZÉRO DOUZE de la danseuse et chorégraphe Marie Chouinard, qui sera présente le 28 septembre pour une lecture publique d’extraits du livre du même nom, ainsi qu’un atelier de création pour les petits et les grands. Aussi au programme le 27 septembre, dans le cadre du Festival international de la littérature et inclus dans le tarif d’admission du MAC, trois artistes, écrivaines et poètes autochtones feront une lecture publique de nouveaux textes de leur cru, rédigés en lien avec l’une des œuvres de l’exposition Rebecca Belmore : Braver le monumental


MARIE CHOUINARD : ZÉRO DOUZE
Exposition présentée du 17 au 29 septembre 2019
Lectures publiques les samedis 21 septembre et 28 septembre, à 14 h, dans la Rotonde du MAC

Accès gratuit dans le cadre des Journées de la culture, les 28 et 29 septembre

L’exposition ZÉRO DOUZE rassemble une sélection de dessins et de courts textes de Marie Chouinard. Le tout compose un récit libre, vivant et plein d’humour à travers lequel elle raconte ses premières années, de zéro à douze ans. La construction d’une identité se révèle au fil d’anecdotes à la fois curieuses et émouvantes, singulières et universelles.

L’exposition est présentée du 17 au 29 septembre au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre du Festival international de la littérature et coïncide avec la parution du livre ZÉRO DOUZE, publié aux éditions du passage.

Marie Chouinard, danseuse et chorégraphe, est présidente fondatrice des Prix de la Danse de Montréal et directrice de la danse à la Biennale de Venise. En 1990, la soliste fonde la COMPAGNIE MARIE CHOUINARD qui jouit depuis d’une réputation mondiale. Auteure, artiste visuelle, scénographe et réalisatrice, son opus compte aussi des installations, performances, films, photographies, dessins, poèmes, récits et application. Véritable ambassadrice culturelle du Québec, Marie Chouinard est récipiendaire de plusieurs prix et distinctions soulignant sa contribution au monde des arts, dont le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal, le Prix du Gouverneur général du Canada, le Prix Positano et ainsi qu’un Bessie Award ; elle est officière de l’Ordre du Canada, chevalière de l’Ordre des Arts et des lettres de France et compagne de l’Ordre national des arts et des lettres du Québec.  Le nom de Marie Chouinard a fait son entrée dans Le Petit Larousse illustré en 2010 et dans Le Robert en 2011. 


ATELIER DE CRÉATION
Être à l’écoute
Samedi 28 et dimanche 29 septembre, à 13 h 30 et 14 h 30

Gratuit dans le cadre des Journées de la culture

Inspirés par les œuvres intitulées Wave Sound (2017) de Rebecca Belmore, les participants seront invités à créer des sculptures qui deviendront, lors d’une prochaine sortie en forêt ou au bord de l’eau, des amplificateurs sonores. L’écoute des sons ambiants les sensibilisera au sort de la Terre et à notre relation avec la nature.


FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA LITTÉRATURE
Regards littéraires sur l’œuvre de Rebecca Belmore
Vendredi 27 septembre, à 17 h et à 19 h

Entrée comprise dans le tarif d’admission générale au MAC
Gratuit pour les détenteurs de MACarte

L’œuvre de Rebecca Belmore, qui s’exprime dans les domaines de la performance, de l’installation, de la photographie et de la vidéo, traite de la politique de la représentation. Ses images de provocation, d’intervention subtile et de résistance sont enracinées dans l’histoire tragique des cultures autochtones en Amérique du Nord. Convaincue que l’art a le potentiel de provoquer des changements sociaux, elle s’attaque aux questions difficiles de l’injustice, du racisme, de la violence et de la détresse qui frappent les personnes sans droits et marginalisées dans notre société. Un éventail de thèmes ou éléments récurrents relie ses œuvres entre elles : la remise en cause des discours officiels, le corps au travail, en lutte ou disparu, le geste répétitif et l’utilisation de matériaux naturels.

Joséphine Bacon (Innue), Émilie Monnet (Anichinabée) et Natasha Kanapé Fontaine (Innue) ont été invitées à écrire des textes sur une des œuvres de Rebecca Belmore, textes qu’elles viendront lire dans le cadre même de l’exposition présentée au MAC. Trois femmes de différentes générations, qui occupent une place importante sur la scène littéraire et artistique autochtone tout en étant considérées comme des autrices phares du Québec. Toutes trois ont aussi en commun la fierté d’être autochtone et la volonté de défendre leur langue et leur culture.


Remerciements

Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) est une société d’État subventionnée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec et il bénéficie de la participation financière du gouvernement du Canada et du Conseil des arts du Canada.

Musée d’art contemporain de Montréal

Situé au cœur du Quartier des spectacles, le Musée d’art contemporain de Montréal fait vibrer l’art actuel au centre de la vie montréalaise et québécoise. Lieu vivant, le MAC assure, depuis plus de cinquante ans, la rencontre entre les artistes locaux et internationaux, leurs œuvres et un public toujours plus vaste ; lieu de découvertes, le Musée propose aux visiteurs des expériences sans cesse renouvelées, souvent inattendues et saisissantes. Le MAC présente des expositions temporaires consacrées à des artistes actuels – pertinents et marquants – qui sont des témoins privilégiés de notre société, de même que des expositions d’œuvres puisées dans la riche collection permanente qu’abrite l’institution. Ici, toutes les formes d’expression sont possibles : œuvres numériques et sonores, installations, peintures, sculptures, œuvres immatérielles et autres. Offrant un éventail d’activités éducatives qui familiarisent le grand public avec l’art contemporain, le MAC est aussi l’instigateur de performances artistiques uniques et d’événements festifs. Voilà une fenêtre ouverte sur mille expressions d’avant-garde qui font rayonner l’art dans la ville et dans le monde. 


Source et renseignements

Roxane Dumas-Noël
Responsable des relations publiques
T. 514 944-4472
[email protected]

En lien

Rebecca Belmore, X mark, 2014
Exposition passée

Rebecca Belmore

Le

Autres communiqués

Voir tout

À ne pas manquer