Aller directement au contenu
Communiqué

MuseomixMTL AU MAC !

Week-end technocréatif

Montréal, le 22 octobre 2015 — Du 6 au 8 novembre prochains, le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) sera le théâtre de l’événement MuseomixMTL, un laboratoire de recherche et développement où les participants auront pour mission d’enrichir l’expérience muséale grâce à l’utilisation des nouvelles technologies. Ainsi, le MAC se transformera en véritable laboratoire de création où créativité, art et technologie seront à l’honneur. Lors de ce week-end technocréatif, plus d’une centaine de professionnels passionnés du web, des technologies, de la culture et de la muséologie investiront le MAC. Regroupés en équipes multidisciplinaires, ces créateurs (appuyés par des mentors) concevront des prototypes de toutes sortes – allant des applications web et mobiles à des installations interactives – permettant d’appréhender autrement l’expérience muséale. Il s’agit de la première fois qu’un musée d’art contemporain accueille l’événement Museomix et le directeur général et conservateur en chef du MAC, John Zeppetelli, se dit « ravi qu’en offrant les espaces et l’accès à la collection permanente du Musée aux museomixeurs, il sera possible de développer des prototypes pédagogiques inventifs destinés à réinterpréter les œuvres et à réinventer l’expérience muséale ».

Sous la loupe des museomixeurs : deux expositions au MAC

Au cours du week-end, le MAC mettra à la disposition des équipes de MuseomixMTL deux expositions qui font ressortir les œuvres de sa riche collection permanente. Intitulée Nouveautés et autres obsessions, la première exposition témoigne des choix du directeur général et conservateur en chef du MAC, John Zeppetelli. Quant à l’exposition L’Œil et l’Esprit, elle rassemble les choix de l’artiste Geneviève Cadieux qui a systématiquement passé en revue les quelque 7800 œuvres du MAC pour en sélectionner judicieusement une centaine qui reflètent sa pensée en relation avec l’histoire de l’art et la société actuelle.

Une ruche techno au MAC

Pendant trois jours, dix équipes de six personnes, sélectionnées pour la complémentarité de leurs expertises, éliront domicile au MAC. Les museomixeurs sont issus des communautés suivantes :

  • Médiation, interaction et usage : muséographie, conception UX, conception jeu, design sonore, médiation.
  • Communication, diffusion : rédaction, journalisme, gestion de communauté, blogging, vidéo.
  • Fabrication : CAD (2D/3D), bricolage, ingénierie, mécanique, design industriel, construction, menuiserie, couture, artisanat.
  • Codage et développement : mobile, électronique, desktop, web.
  • Expertise des contenus : histoire de l’art, recherche, conservation, sciences de la documentation.
  • Graphisme et mise en forme : graphisme, dessin / illustration, création, site internet.
  • Design d’espace et aménagement : scénographie, architecture, design urbain.

Remixer le MAC : enjeux et terrains de jeux

Toujours soucieux de rehausser l’expérience de ses visiteurs par le biais de projets et de programmes enrichissants et d’avant-garde, le MAC ouvre ses portes à l’expérience Museomix dans le but de s’initier à d’autres moyens d’interagir avec son public. Cet événement sera aussi l’occasion de réfléchir à des questions essentielles relatives à son évolution et à son avenir dans le contexte numérique actuel.

La réflexion sera, entre autres, encadrée par les thématiques suivantes ou « terrains de jeux », proposées aux équipes participantes :

La médiation des œuvres technologiques : La technologie au cœur de la médiation, c’est l’esprit même de Museomix. Mais qu’arrive-t-il dans le cas d’un musée d’art contemporain où de plus en plus d’œuvres sont issues des nouvelles technologies ?

Le musée dans la ville : Comment le musée peut-il être un acteur engagé du paysage culturel urbain en dehors de ses murs ? Comment s’inscrit-il dans son quartier, dans sa ville ? Ce terrain de jeu sera commun à MuseomixMTL et MuseomixQC.

(RE)montrer l’(im)montrable : Ce terrain de jeu se décline en deux temps. D’abord, montrer l’immontrable, comme le processus de sélection des œuvres par les conservateurs ou l’élaboration d’un plan de salles pour la présentation optimale des œuvres ou encore le travail de restauration en laboratoire. Bien des choses échappent aux yeux des visiteurs. Et si on rendait l’invisible visible ? Ensuite, remontrer le montrable ou comment le MAC peut-il prolonger la durée de vie de ses expositions, programmes et contenus ?

Au-delà de l’écran : Du selfie muséal à la tablette qui permet de donner plus d’information sur les œuvres, l’écran est souvent l’interface privilégiée entre le visiteur et le contenu. Certains y voient une valeur ajoutée, d’autres une nuisance. Chose certaine, depuis bientôt 10 ans, l’écran a révolutionné notre façon de visiter le musée, mais qu’y a-t-il au-delà de l’écran ?

Quand le musée est fermé : Un musée fermé – que ce soit pour des rénovations ou pour le montage d’une exposition –  a tout de même pour mission de présenter une offre culturelle. Comment les technologies peuvent-elles contribuer à cette mission ?

Un événement international : cinq pays museomixent !

Cette année, Museomix se tient simultanément dans onze musées de cinq pays : au Canada, au Musée d’art contemporain de Montréal et au Musée national des beaux-arts du Québec;  en France, à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris ; à La Manufacture, musée de la mémoire et de la création textile de Roubaix ; au Musée National du Sport de Nice ; au Musée de Bretagne de Rennes et au Musée d’art et d’archéologie de Guéret ; en Belgique, au Musée des beaux-arts de Gand et au Musée Royal de Mariemont ; en Suisse, au Musée de la communication de Berne et au Mexique, au Palacio de Bellas Artes.

Horaire et détails

Afin d’observer de plus près le travail des museomixeurs au MAC, le public est invité à s’inscrire à l’avance aux visites commentées, à l’adresse www.museomixmtl.com. Ces visites sont offertes le vendredi 6 novembre de 14 h à 18 h ; le samedi 7 de 10 h à 18 h et le dimanche 8 de 10 h à midi. À compter de 14 h le dimanche, le public est invité à voir et à tester les prototypes qui auront été réalisés. Les visites commentées dans le cadre de Museomix sont sans frais; l’entrée au musée est selon la grille tarifaire en vigueur.


Remerciements

Organisme à but non lucratif et maître d’œuvre de MuseomixMTL, Techno Culture Club remercie l’Entente sur le développement culturel de la Ville de Montréal, le ministère de la Culture et des Communications du Québec ainsi que Collection Loto-Québec pour leur généreuse contribution à l’événement. Le projet Museomix bénéficie également de l’appui de Patrimoine Canada et du Plan Culturel Numérique du Québec. Techno Culture Club tient aussi à remercier son partenaire principal, le Musée d’art contemporain de Montréal.

Museomix en bref

Concept né en France, au Musée des arts décoratifs de Paris, en 2011, Museomix est le premier marathon culturel international qui croise les regards et les talents. Museomix, c’est trois jours pour inventer, concevoir, fabriquer et tester un dispositif de médiation muséale innovant et empreint de numérique. Museomix, c’est un mouvement international et citoyen qui favorise le foisonnement d’idées, l’expérimentation et l’émergence de nouvelles collaborations interdisciplinaires.

Museomix au Québec

La première édition Museomix en sol québécois a eu lieu au Musée de la civilisation de Québec en 2013. L’an dernier, le collectif s’est réuni à Montréal pour museomixer le Musée des beaux-arts de Montréal. Cette année, le rendez-vous est donné au Musée d’art contemporain de Montréal pour l’édition 2015 de MuseomixMTL et au Musée national des beaux-arts du Québec pour MuseomixQC.

Le Musée d’art contemporain de Montréal est une société d’État subventionnée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec et il bénéficie de la participation financière du ministère du Patrimoine canadien et du Conseil des arts du Canada. Le Musée les remercie ainsi que Collection Loto-Québec, partenaire principal du Musée. Le MAC remercie également ses partenaires média La Presse et Cogeco.


Source et renseignements

Responsable des relations publiques
Tél. : 514 847-6232

 

En lien

Thomas Demand, Vault, 2012
Exposition passée

Nouveautés et autres obsessions

Le
Bruce Nauman, Smoke Rings: Two Concentric Tunnels, Skewed and Noncommunicating, 1980
Exposition passée

L’Œil et l’Esprit

Le

Autres communiqués

Voir tout

À ne pas manquer