À compter du 13 janvier, la série Projections présente Mamori, un court métrage abstrait de Karl Lemieux, réalisé à l’Office national du film du Canada sous l’égide de Julie Roy, productrice au studio Animation.

Cinéaste expérimental montréalais, originaire de Kingsey-Falls, près de Victoriaville, Karl Lemieux a grandi avec le Festival international de musique actuelle et, très tôt, il a souhaité donner un équivalent visuel à ces musiques. Il a étudié le cinéma à l’Université Concordia, et dès son premier court métrage, il s’est intéressé au rapport entre l’image et le son. Avec Daichi Saito, il a fondé le collectif Double négatif voué à la production et à la diffusion du cinéma expérimental, et il a participé régulièrement à des concerts et performances de projection et altération en direct de films 16 mm manipulés sur deux à sept projecteurs à la fois — on se souvient ici de sa participation à la Nocturne du 4 avril 2008 avec Pas Chic Chic.

Mamori doit son titre à un lieu de la forêt amazonienne. À l’invitation du compositeur espagnol Francisco Lopez, une figure importante de la musique d’avant-garde actuelle, Karl Lemieux a participé à une résidence de création, le Mamori Lab, que Lopez organise pour les artistes du son composant à partir de ce que l’on appelle les « field recordings ». Karl Lemieux a cherché à saisir les textures de la végétation tropicale et ses diverses transformations suivant les phénomènes lumineux. La trame sonore du film est une composition originale de Francisco Lopez.