Depuis ses années d’études à l’Université Concordia, en moins de dix ans, Louis Philippe Eno a réalisé près de cent vidéoclips. Un rythme de production effervescent.

En 2005, deux de ses réalisations sont en nomination à l’Adisq pour le « Meilleur Vidéoclip » : Vénus, pour Dumas, et Saskatchewan, des Trois Accords, qui sera également en nomination pour « Best French Video » au MuchMusic Awards. En 2006, Eno participe à la première édition de Vidéomusique au Musée avec son Montréal -40 oC pour Malajube ; et, en 2007, Pâte Filo remporte le « Best French Video » au MuchMusic Awards. Louis Philippe Eno a travaillé avec Malajube, Pierre Lapointe, Plants and Animals, Les Cowboys Fringants, The Hidden Cameras, Mickey 3D, Les Dales Hawerchuk… Récemment, il a réalisé treize vidéos tournées pendant une séance photo de David Lynch pour le projet Dark Night of the Soul, une collaboration musicale de Danger Mouse et SparkleHorse — « peut-être l’expérience créative la plus forte de toute ma vie », dit-il.

En 2009, son court métrage Jonathan et Gabrielle remporte le Grand Prix Focus du meilleur court métrage canadien au Festival du nouveau cinéma de Montréal. Alors que Louis Philippe Eno se dirige vers le court métrage, cette sixième édition de notre série Vidéomusique présentera une sélection des sept réalisations déterminantes de son oeuvre de format vidéoclip — un retour sur sa première expérience professionnelle, une période très riche, très dense : dix ans de création dans le monde de la culture et de la musique pop.