Aller directement au contenu

William Kentridge

au

Second-hand Reading [Lecture de seconde main] est une vidéo d’animation réalisée par l’artiste sud-africain William Kentridge, reconnu pour ses réflexions sur le temps, la violence et la résilience, traversées par l’histoire du colonialisme, les aspirations et les échecs des politiques révolutionnaires. Cette ode poétique est livrée sous la forme d’un enchaînement de dessins réalisés sur les pages du Shorter Oxford English Dictionary, continuellement effacés et retravaillés par la main de l’artiste. Œuvrant dans le contexte socio- politique de l’apartheid et de ses suites, William Kentridge offre un contenu évolutif, où le sens se construit à même l’acte de création.

Dans cette grammaire du monde et de la blessure, il inscrit sa présence sous la forme d’une silhouette pensive, préoccupée, en dialogue avec diverses scènes de paysages, arbres, porte-voix, machines à écrire, animaux et objets du quotidien. Le récit visuel, d’une durée de sept minutes, se déploie sur une musique mélancolique de Neo Muyanga, théoricien de la musique, librettiste, musicien et compositeur né en 1974 à Soweto, en Afrique du Sud.

William Kentridge est l’un des artistes contemporains les plus percutants, respecté et célébré pour ses dessins, films, conférences, productions d’opéra et de théâtre, dont les sujets abordent poétiquement et transversalement la philosophie, la politique, la littérature et le cinéma. Exprimant une profonde ambivalence envers son pays natal, la puissance narrative de son œuvre, hautement personnelle et perméable aux ambiguïtés de l’Afrique du Sud contemporaine, est fondée sur le paradoxe entre la brutalité et la force poétique de ses contenus.

À noter

Le présentation de l’œuvre sera interrompue du 14 au 27 novembre pour permettre la présentation de EMERGE.