Aller directement au contenu
Nouvelle

Le MAC dévoile ses expositions de 2018

Montréal, le 1 février 2018

Le MAC est heureux de dévoiler aujourd’hui sa programmation 2018 qui réserve aux visiteurs plusieurs expositions de grande envergure. L’année 2018 représente par ailleurs un moment important dans l’histoire du Musée, puisqu’il s’agit de la dernière année d’expositions avant son importante transformation qui débutera en 2019. Ainsi, pour cette dernière année dans son emplacement actuel et tout juste après l’exposition sur Leonard Cohen, le MAC présentera trois nouvelles expositions : tout d’abord, les visiteurs pourront s’imprégner de l’univers de l’artiste mexicain et montréalais, Rafael Lozano-Hemmer, à l’occasion d’une grande exposition individuelle. Ensuite, à l’automne, le public sera invité à parcourir la rétrospective de l’artiste québécoise multidisciplinaire et cosignataire du Refus global, Françoise Sullivan, et à visionner l’œuvre cinématographique multiécrans Manifesto de Julian Rosefeldt, mettant en vedette l’actrice Cate Blanchett.

En lien avec les expositions de Françoise Sullivan et de Julian Rosefeldt, le Musée présentera une exposition documentaire rassemblant des manifestes originaux, dont plusieurs sont cités dans Manifesto. Intitulée Manifeste (18 octobre au 20 janvier 2019), la présentation intégrera également des manifestes locaux, dont le célèbre Refus global, cosigné par Françoise Sullivan.

Tableau(x) d’une exposition sera également déclinée en deux autres expositions en 2018 : Les prophètes, qui mettra de l’avant des œuvres de Richard Ibghy et Marilou Lemmens, Josef Albers, Jack Bush, Sol LeWitt et Jana Sterbak, ainsi que Seuls ensemble avec des œuvres réalisées par Sarah Anne Johnson, Graeme Patterson, Jon Rafman et Jeremy Shaw.

Avec cette programmation, le MAC est heureux de poursuivre sa lancée en présentant « des expositions puissantes et stimulantes, manifestations de son engagement continuel à présenter l’art national et international le plus passionnant et pertinent qui soit », indique John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du Musée.

Autres nouvelles

Voir tout

À ne pas manquer