Aller directement au contenu

Abbas Akhavan

Fatigues, 2014

Animaux naturalisés, 3 éléments (cerf de Virginie, renard roux d’Amérique, porc-épic d’Amérique du Nord), Dimensions variables

Cette production de La Biennale de Montréal de l’artiste Abbas Akhavan intègre des animaux morts accidentellement et empaillés, de manière à préserver leur allure défunte et à les figer dans cet état perpétuel. Disposés en périphérie des salles d’exposition du Musée d’art contemporain de Montréal à l’occasion de La Biennale de Montréal 2014, L’avenir (looking forward), leur présence surprend et leur statut d’œuvre d’art s’en trouve brouillé. En évitant la dramatisation, Akhavan rappelle la précarité de la vie plutôt que la nature inévitable de la mort et espère susciter une certaine empathie chez le spectateur. À l’exception du cerf de Virginie, chassé à des fins de consommation, les mammifères présentés dans cette installation ont péri lors d’une collision avec des véhicules, alors que les oiseaux sont morts après s’être heurtés sur des bâtiments durant la nuit.

Abbas Akhavan

Né à Téhéran, Iran, en 1977

Découvrez cet artiste