Aller directement au contenu
Communiqué

John Zeppetelli et Geneviève Cadieux puisent dans la Collection du MAC

Deux points de vue sur une collection remarquable

Montréal, le 19 juin 2015 — Jusqu’au 18 octobre prochain, le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) présente deux expositions mettant en valeur des œuvres de sa riche collection permanente. Intitulée Nouveautés et autres obsessions, la première exposition témoigne des choix du directeur général et conservateur en chef du MAC, John Zeppetelli. Avec cet ensemble d’œuvres, il signe ici sa première exposition à partir de la Collection de l’institution qu’il dirige depuis bientôt deux ans. Tout à côté, l’exposition L’Œil et l’Esprit rassemble les choix de l’artiste Geneviève Cadieux qui a systématiquement passé en revue les 7800 œuvres et plus du MAC pour en sélectionner judicieusement une centaine qui reflètent sa pensée en relation avec l’histoire de l’art et la société actuelle.

Dans Nouveautés et autres obsessions, qui évoque subtilement les objectifs et centres d’intérêt du directeur du Musée quant au mode de collectionnement qu’il préconise, John Zeppetelli présente des œuvres qui jouent avec la réalité et la fiction, le réel et le virtuel, les apparences et ce qui se trouve derrière. Les œuvres proposées sont autres que ce qu’elles semblent au premier abord ; en effet, leurs stratégies conceptuelles ou fondements narratifs leur donnent un sens inattendu, suscitent un intérêt renouvelé ou leur confèrent une plus grande résonance. Par exemple, l’œuvre Vault de Thomas Demand, pièce maîtresse de cette exposition, donne l’impression à première vue d’être une simple photographie d’œuvres trouvées dans une chambre forte. Dans les faits, l’artiste a utilisé comme point de départ une image parue dans un journal montrant la réserve du Wildenstein Institute à Paris où l’on voit des tableaux encadrés et placés face contre le mur. Dans son atelier, il a fabriqué une sculpture tridimensionnelle en papier de cette image, qu’il a ensuite minutieusement éclairée en vue de la photographier. Il en résulte la fascinante photographie d’une sculpture inspirée d’une photographie. Zeppetelli consacre aussi une salle à la présentation de Broken Memory de Geneviève Cadieux, œuvre sculpturale puissante dont le minimalisme est perturbé par un cri du cœur, celui d’une femme, lancinant et vital. Parmi les autres artistes figurant dans cette exposition, on retrouve Gary Hill, Ron Terrada, Nicolas Baier, Carlos & Jason Sanchez, Jon Rafman, Jeff Wall et Chih-Chien Wang.

À l’automne 2014, le directeur du MAC, John Zeppetelli, a invité Geneviève Cadieux à concevoir une exposition puisant dans la Collection de l’institution. « J’ai accepté cette invitation avec grand plaisir parce que j’entrevoyais dans le processus de commissariat une totale liberté de choix et la possibilité de créer une certaine dérive dans la Collection », explique l’artiste. Le résultat de cette heureuse dérive s’intitule L’Œil et l’Esprit, une exposition qui sollicite l’attention par une pluralité de points de vue. La pierre angulaire de cette exposition est l’attrayante galerie de portraits et de paysages qui permet aux visiteurs de faire des découvertes insoupçonnées. Au sein de ce parcours densément habité se trouvent des œuvres aussi variées que celles, entre autres, de Matisse, Picasso, Van Dongen, Robert Doisneau, Emily Carr, Diane Arbus, Cindy Sherman et Andres Serrano. Les œuvres d’Ann Hamilton ((bearings), 1996), de Bruce Nauman (Smoke Rings: Two Concentric Tunnels, Skewed and Noncommunicating, 1980) et de Claude Tousignant (Non-lieu, 1980) forment le noyau de cette exposition, le cœur autour duquel l’exposition s’articule. Rassemblant des œuvres créées de 1868 à 2011, L’œil et l’Esprit témoigne de l’intérêt de l’artiste envers une diversité de genres et de médiums artistiques, envers leur picturalité et leur plasticité. On rappelle que l’œuvre de Geneviève Cadieux intitulée La Voie lactée – véritable icône dans le paysage urbain montréalais – orne le toit du MAC depuis son inauguration au centre-ville en 1992.

Horaire

Pour favoriser la visite du MAC en fin de journée et les fins de semaine, on rappelle que les heures d’ouverture sont prolongées. Le Musée d’art contemporain est accessible le mardi de 11 h à 18 h ; les mercredi, jeudi et vendredi de 11 h à 21 h et le week-end de 10 h à 18 h.


Remerciements

Le Musée d’art contemporain de Montréal est une société d’État subventionnée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec et il bénéficie de la participation financière du ministère du Patrimoine canadien et du Conseil des arts du Canada. Le Musée les remercie ainsi que Collection Loto-Québec, partenaire principal du Musée. Le MAC remercie également La Presse, Cogeco Média et PACART Transport Québec.


Source et renseignements

Responsable des relations publiques
Tél. : 514 847-6232

En lien

Thomas Demand, Vault, 2012
Exposition passée

Nouveautés et autres obsessions

Le
Bruce Nauman, Smoke Rings: Two Concentric Tunnels, Skewed and Noncommunicating, 1980
Exposition passée

L’Œil et l’Esprit

Le

Autres communiqués

Voir tout

À ne pas manquer