Aller directement au contenu

Arnaud Maggs

au
Nomenclature

La présente exposition se situe dans la foulée de ses travaux constituant une sorte de « bibliothèque visuelle » à partir d’illustrations que l’artiste livre en grands formats rappelant la taille de portraits d’État. Nomenclatureprésente deux corpus photographiques récents d’Arnaud Maggs : Werner’s Nomenclature of Coloursde2005 et Cercles chromatiques de M. E. Chevreul de 2006, titres éponymes d’ouvrages cultes sur le langage de la couleur.

La série Werner’s Nomenclature of Colours, qui donne son nom à l’exposition, comprend treize photographies que Maggs a tirées de planches couleur d’un ouvrage portant le même nom. Le livre, publié en 1814 par Patrick Syme, peintre floral écossais, est en fait une adaptation de l’ouvrage original du minéralogiste Abraham Gottlob Werner édité en 1774, et revu afin d’y inclure les règnes animal et végétal. La nomenclature en question est donc une extension et une relecture d’un système de couleurs. « Maggs, fait observer Mark Lanctôt, responsable de la présentation à Montréal, attire notre attention sur la nature variable de l’observation  “ objective ” et sur l’impossibilité d’organiser de manière exhaustive un phénomène aussi volatil que les couleurs dans la nature. »

La série Cercles chromatiques de M. E. Chevreul  fait référence aux travaux du chimiste français Michel Eugène Chevreul (1786-1889) qui proposait aux artistes une approche « scientifique » des combinaisons de couleurs dans un ouvrage intitulé Les lois du contraste simultané des couleurs publié en 1839. Ses théories ont passionné des peintres comme Ingres, Delacroix, Signac et les postimpressionnistes. Maggs a choisi de photographier non pas les planches portant sur le contraste simultané des couleurs, mais plutôt celles accompagnant une étude ultérieure qui s’intéressait moins à la manière dont la couleur est utilisée mais qu’à celle dont elle est définie et répertoriée, ce qui rejoint davantage les préoccupations de Maggs. La série des cercles chromatiques comprend onze photographies qui vont en s’assombrissant et qui représentent, comme l’explique l’artiste, « le passage du jour à la nuit, du positif au négatif, de la vie à la mort ».

Nomenclature propose un essai photographique sur le désir humain d’inventorier et de catégoriser l’ensemble des phénomènes naturels. Maggs questionne notre subjectivité face à la nature et aux limites de la science.

Biographie

Arnaud Maggs vit et travaille à Toronto. Il est représenté par la galerie Susan Hobbs à Toronto. Depuis 1978, l’artiste eu de nombreuses rétrospectives, expositions personnelles et collectives un peu partout au pays et à travers le monde. Il obtient au fil des ans plusieurs prix prestigieux : le Victor Martyn Lynch-Staunton en 1984 du Conseil des Arts du Canada, le Gershon Iskowitz Prize en 1991, le Toronto Arts Award en 1992 et, en 2006, le prix du Gouverneur général du Canada en arts visuels et médiatiques pour l’ensemble de son œuvre.


L’exposition Arnaud Maggs : Nomenclature a été organisée par The Robert McLaughlin Gallery, à Oshawa, Ontario où elle a été inaugurée en 2006. Linda Jansma, conservatrice à la Robert McLaughlin Gallery, en est la commissaire. Par la suite, l’exposition a été présentée au McMaster Museum of Art, à Hamilton, et à la Gallery One One One, à Winnipeg en 2007, avant de se rendre à Montréal. Il s’agit de la première exposition personnelle de l’artiste au Musée d’art contemporain de Montréal. Le Musée possède dans sa collection l’œuvre Joseph Beuys: 100 Frontal Views, Düsseldorf, 21.10.80, de1980, qui fut présentée en 1992 dans Tableau inaugural, puis dans l’exposition Autour de la mémoire et de l’archive en 1999-2000 et l’an dernier dans le cadre de l’exposition La Collection.

Renseignements complémentaires

Commissaire(s)
Linda Jansma

Autres expositions

Francis Alÿs, Children’s Game 12 / Sillas [Chaises musicales], 2012
Exposition en cours

Francis Alÿs

au
Rebecca Belmore, sister [Soeur], 2010
Exposition en cours

Rebecca Belmore

au
Ragnar Kjartansson and The National, A Lot of Sorrow, 2013-2014
Exposition en cours - Collection

Ragnar Kjartansson

au