Aller directement au contenu

Fenêtre sur la création

175 Share on Facebook

Dans le cadre du projet Quand Françoise Sullivan nous inspire, les élèves de l’école Saint-Anselme ont travaillé à deux propositions artistiques différentes.

Certains se sont inspirés de l’œuvre Rideau Sonore que Sullivan a réalisé en 1965 avec des pièces d’acier et de fer. Les participants en ont repris le motif visuel et ont créé de petits tondos monochromes et texturés qui s’animent sous nos yeux. Pour d’autres participants, c’est l’œuvre Dégringolade qui a servi de point de départ. Dans cette pièce de 1978 réalisée en Irlande, Françoise Sullivan avait conçu une action performative qui consistait en l’empilement de pierres dans le cadre d’une fenêtre d’une maison abandonnée. Les élèves se sont inspirés de ce geste d’accumulation en travaillant cette fois à partir d’éléments recyclés. Les deux projets Rideau dansant et Fenêtre sur la nature ont été réalisés avec la technique de l’animation image par image.

École Saint-Anselme, Rideau dansant et Fenêtre sur la nature, présentées dans le cadre du projet Quand Françoise Sullivan nous inspire
Spécialiste en arts plastiques : Cathy Faucher

Quand Françoise Sullivan nous inspire est un projet de création et d’exploration de l’art contemporain. Des élèves de la 3e à la 6e année du primaire provenant de 7 écoles montréalaises situées en milieu défavorisé sont venus au MAC pour découvrir l’exposition Françoise Sullivan. En compagnie de médiatrices et médiateurs du Musée, ils ont pu saisir la grande variété de modes d’expression que l’artiste a employés tout au long de sa carrière. Les participants ont également découvert certains des thèmes et motifs récurrents de son travail tels que le geste, le corps, le mouvement, le cercle et la spirale. 

Accompagnés par leur spécialiste en arts plastiques, les élèves ont ensuite imaginé ensemble un projet inspiré par l’univers artistique de Sullivan. En classe, ils ont travaillé pendant plusieurs mois à l’élaboration d’une création collective dont nous présentons ici le résultat. Ce projet est réalisé en collaboration avec Une école montréalaise pour tous (ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur) et s’est déroulé dans le cadre de l’exposition Françoise Sullivan présentée au MAC du 20 octobre 2018 au 20 janvier 2019.

Questions? Impressions?

Autres articles récents

D’esquive et de rebonds
Point de vue

D’esquive et de rebonds

Point de vue de la danseuse montréalaise Karla Etienne sur l’œuvre d’Arthur Jafa. L’hiver dernier, le MAC présentait l’œuvre Love Is the Message, the Message Is Death (L’amour est le message, le message est la mort) de l’artiste américain Arthur Jafa. La vidéo, créée en 2016, présente un collage rythmique et percutant d’images provenant du web, d’archives historiques et de sources variées. Elle dépeint la violence et la persécution des Noirs aux États-Unis autant que […]

209
Ce cheval… vraiment ?
Osez la question

Ce cheval… vraiment ?

C’est lui qui attire notre attention au premier coup d’œil. Ce cheval béat posé tout près de son sceau auquel il est relié par une corde ou un trait de peinture. L’unique personnage de ce tableau de Sandra Meigs nous met devant une impulsion narrative sans toutefois nous offrir de dénouement. Sandra Meigs Live Now, 1988 Huile sur toile Collection Musée d’art contemporain de Montréal © Sandra Meigs (CARCC, 2020) Photo : François Maisonneuve Lorsqu’on […]

119
Est-ce que vous voyez le visage ?
Osez la question

Est-ce que vous voyez le visage ?

Le titre de cette peinture de Shirley Wiitasalo nous indique un visage célèbre (Famous Face). Peut-être que la face connue d’on ne sait quelle vedette a été engloutie dans ce magma de couleur bleue ? L’artiste a d’ailleurs l’habitude de créer ses tableaux en faisant une esquisse de départ sans avoir d’idée précise du résultat final de son œuvre. Pour elle, l’essentiel du processus de peindre consiste en une manière de chercher l’image, de la laisser […]

486