Aller directement au contenu

La machine qui enseignait des airs aux oiseaux

au

À compter du 8 octobre 2020, le Musée d’art contemporain de Montréal présentera La machine qui enseignait des airs aux oiseaux, une exposition rassemblant plus d’une trentaine d’artistes et d’intervenants de Montréal et des environs.

Cette exposition s’est construite suivant une trame thématique assez ouverte, autour d’un intérêt pour l’inscription du langage dans les corps, les gestes et la matière. Plus précisément nous souhaitions explorer la façon dont les objets et les techniques employés par ce « langage incorporé » peuvent agir à titre d’interfaces, permettant le passage d’affects et de connaissances entre les individus et les époques.

Cette piste de réflexion a beaucoup évolué au cours du processus de recherche. Nos nombreuses rencontres avec les artistes et une grande diversité d’intervenants en ont orienté et précisé les termes. Elles ont découpé dans le champ des pratiques un sous-ensemble de conversations et de rapprochements possédant leur logique propre, que nous avons tenté de suivre et de mettre en valeur dans l’exposition, la publication et l’ensemble des activités qui les accompagnent.

– Les commissaires, Mark Lanctôt et François LeTourneux


Artistes : Vikky Alexander, Trevor Baird, Thomas Bégin, Simon Belleau, Scott Benesiinaabandan, Sandeep Bhagwati, Jacques Bilodeau, Rosika Desnoyers, Mara Eagle, Surabhi Ghosh, Carla Hemlock, Kristan Horton, Sheena Hoszko, Isuma, Kelly Jazvac, Suzanne Kite, Moridja Kitenge Banza, Karen Kraven, Marlon Kroll, Nicolas Lachance, Yen-Chao Lin, Anne Low, Luanne Martineau, Manuel Mathieu, N.E. Thing Co, Jérôme Nadeau, Isabelle Pauwels, Guillaume Adjutor Provost, Walter Scott, Erin Shirreff, Eve Tagny, Samuel Walker, Nico Williams, Thea Yabut

Avec un programme de films intitulé chœur, parle à travers la vie, organisé par le commissaire invité Ronald Rose-Antoinette. 

Avec une série de baladodiffusions coordonnée par Daisy Desrosiers, commissaire invitée.

L’exposition est accompagnée d’une publication regroupant un essai de Krista Lynes, de courts textes signés par Nicole Brossard, Marie-Andrée Gill, Rawi Hage, Symon Henry, Joana Joachim, Michael Nardone, Madeleine Thien, Maude Veilleux, Jacob Wren, et un recueil colligé par Raymond Boisjoly comprenant des extraits de textes de Maya Deren, Jeanne Favret-Saada, Branden Hookway, Alfred Jarry, Catherine Malabou, Ferdinand de Saussure et Michel Serres.

 

 

Projet recherche-création par Sandeep Bhagwati

ARE YOU OUT OF YOUR SOUND?

Sandeep Bhagwati se demande depuis longtemps si une séquence de sons pourrait être composée de la même manière qu’un chorégraphe compose une séquence de mouvements dans l’espace, qu’un poète compose un agencement de mots, qu’une romancière suit ses personnages dans une intrigue ? La musique peut-elle être mise en scène de la même manière qu’un metteur en scène monte une pièce de théâtre ou qu’une artiste visuelle conçoit une installation ? En 2015, il a décidé de mettre à l’épreuve ces questions, de manière pratique, et il a obtenu une subvention Savoir de trois ans du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Ainsi, de 2016 à 2019, le projet en recherche-création Ecstasies of Influence a exploré des manières inter-artistiques de concevoir, de créer et de composer des performances et des productions musicales, sous l’influence de dialogues avec d’autres pratiques artistiques et de transferts issus de celles-ci. Le projet s’est déroulé à trois endroits : Montréal, Berlin et Pune. À chaque lieu, des musiciens et des artistes de la place ont créé leurs propres projets grâce à des collaborations artistiques avec Bhagwati.

À Berlin, en décembre 2017, deux poètes allemands, soit Monika Rinck et Christian Filips, ont créé des pièces musicales avec l’Ensemble Extrakte à partir d’idées issues de la production poétique, allant des positions de langue jusqu’à l’enregistrement d’un poète parlant dans son sommeil : des méditations musicales sur le corps, la psyché et le langage.

Puis, à Montréal, en décembre 2018, Deborah Carruthers, artiste conceptuelle qui s’intéresse aux processus naturels, David Szanto, artiste alimentaire conceptuel, et Angélique Willkie, artiste corporelle conceptuelle, ont travaillé avec l’Ensemble Extasis, six audacieux musiciens de Montréal, pour créer trois non-concerts : des prestations musicales décalées et holistiques qui ont transcendé le format du concert pour se situer quelque part entre la performance, l’installation et le rituel.

Finalement à Pune, en août 2019, l’architecte Rahul Ravat et la chorégraphe Priya Joshi, tous deux de Prune, de même que Deborah Carruthers ont collaboré pour développer des architectures naturellement dansantes pour la musique indienne avec les musiciens hindoustanis de l’Ensemble Sangeet Prayog.

L’exposition sur le web ARE YOU OUT OF YOUR SOUND? [ÊTES-VOUS HORS DE VOTRE SON ?] pour le Musée d’art contemporain de Montréal plonge dans la riche matière documentaire d’Ecstasies of Influence. Durant l’exposition, AYOOYS sera l’hôte de documents narrés et vidéographiques contextualisés de plusieurs répétitions et de toutes les présentations publiques. Elle offrira également de nombreux documents du « making of » : photos, enregistrements préliminaires, entrevues avec quelques musiciens et artistes, dessins, recettes pour faire de la musique et pour réaliser l’extraordinaire nourriture culinaire pour la musique de David Szanto. Le projet comportera aussi des reconstitutions de certaines des expériences musicales les plus extraordinaires dans des espaces publics autour du MACM.

ARE YOU OUT OF YOUR SOUND? invite les amateurs d’expressions sonores à entreprendre le même voyage que celui fait par les musiciennes et musiciens avec ce projet : pour repenser et sentir à nouveau ce qu’ils croient être la musique. Est-elle à l’intérieur d’eux ou à l’extérieur ? Est-elle une chose ou une aventure ? Devrait-elle être belle ou fidèle à la réalité ? Peut-elle changer le climat ? Et a-t-elle besoin d’un apogée ?

Biographies

Sandeep Bhagwati est compositeur, chef d’orchestre, poète, professeur et chercheur, directeur de théâtre et artiste conceptuel. Né à Bombay (Inde) en 1963, il vit une existence professionnelle nomade entre Montréal, Berlin, Zurich et Mumbai. Ses œuvres sont régulièrement présentées dans le monde entier. Il a piloté de nombreux projets trans-traditionnels avec des solistes asiatiques et d’éminents ensembles européens, ainsi que plusieurs projets pluridisciplinaires de longue durée. Il a été commissaire et directeur de festivals de musique contemporaine à Munich, Berlin et Karlsruhe, Allemagne. Il écrit sur la musique, la mondialisation culturelle et la recherche artistique pour la radio, dans la presse écrite, les revues académiques et les livres. Titulaire d’une chaire de recherche du Canada pour l’art Inter-X à l’Université Concordia de Montréal de 2006 à 2016, il a également été professeur à l’Université de musique de Karlsruhe ; compositeur en résidence, chercheur et professeur invité à l’IRCAM, Paris ; au ZKM Karlsruhe et à l’orchestre Beethoven de Bonn, Allemagne ; à l’IEM Graz, Autriche ; à CalArts Los Angeles, Calif. ; à l’Université de Heidelberg et à l’Université des arts de Berlin, Allemagne; et au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Russie. À l’Université Concordia, il dirige le matralab, un centre de recherche et création pour les arts vivants. Il s’intéresse actuellement à la « comprovisation », à l’esthétique trans-traditionnelle, au théâtre gestuel et sonore de même qu’aux partitions ponctuelles et non visuelles. Depuis 2013, il est également directeur artistique et chef d’orchestre de l’Ensemble Extrakte Berlin et, en 2015, il a fondé le premier ensemble indien de musique expérimentale, Sangeet Prayog, à Pune, Inde. Ses albums sont publiés par Mode Records New York, Noland Records et Dreyer Gaido Berlin. Des extraits de sa musique sont disponibles sur http://matralab.hexagram.ca/music/.

Marie-Annick Béliveau est une mezzo-soprano lyrique qui se spécialise en nouvelle musique. Elle travaille aux côtés de la directrice artistique de Chants Libres et elle poursuit un doctorat en recherche-création à l’UQAM.

Deborah Carruthers est artiste inter-artistique et compositrice de partitions graphiques ; elle est établie à Montréal. Elle collabore souvent avec des scientifiques, entre autres, s’intéressant tout particulièrement aux sujets environnementaux.

Felix Del Tredici est un trombone basse qui se spécialise dans l’exécution de la musique contemporaine et improvisée ; il est artiste-chercheur à matralab depuis plusieurs années.

Gabriel Dharmoo est compositeur, interprète vocal, chercheur et artiste drag interdisciplinaire, et doctorant à l’Université Concordia.

Ralitsa Doncheva est artiste, cinéaste et vidéaste à matralab. 

Elinor Frey est une violoncelliste canado-américaine de premier plan qui se spécialise dans la musique ancienne et la nouvelle musique.

Catherine Henderson est médiathécaire et archiviste musicale à matralab.

Terri Hron est flûtiste, compositrice et artiste multimédia, et également directrice générale du Réseau canadien pour les musiques nouvelles.

Guy Pelletier est un flûtiste qui joue tous les styles musicaux et qui aime prendre part à des projets artistiques non conventionnels.

David Szanto est un chercheur, professeur et artiste qui examine la gastronomie et les systèmes alimentaires au moyen de la performance, de l’écologie et du design.

Angélique Willkie, performeure, dramaturge et pédagogue, est active dans les champs de la danse et du cirque, et elle est professeure adjointe à l’Université Concordia.

Jessica Tsang est percussionniste et chercheure-commissaire, et la moitié du duo guitare et percussion party of one.

Commissaire(s)
Mark Lanctôt et François LeTourneux