Aller directement au contenu
Communiqué

Le MAC dévoile sa programmation de l’automne 2019

L’art contemporain exposé sous toutes ses formes par des artistes de grande renommée

Montréal, le 13 août 2019 – Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) est fier de dévoiler sa riche programmation automnale qui propose aux visiteurs d’explorer un ensemble hautement diversifié de pratiques artistiques par de grands noms de l’art contemporain. Deux moments forts marqueront l’automne : d’abord le MAC s’unit de nouveau à MOMENTA | Biennale de l’image pour présenter au public pour la première fois en Amérique du Nord Francis Alÿs : Jeux d’enfants, et en octobre, la peinture fera un retour marqué au Musée avec l’un des grands noms canadiens de la discipline : Janet Werner.

Les artistes québécois et canadiens sont aussi à l’avant-plan avec des expositions de Luis Jacob et Serge Tousignant, Gisele Amantea, et Alain Paiement. En novembre, le MAC présente EMERGE, le plus important rassemblement des arts de la performance jamais organisé au Musée. Enfin, la rentrée débute dès aujourd’hui au MAC qui accueille jusqu’au 2 septembre une installation immersive majeure du festival MUTEK : ISM Hexadome.

À noter du côté des activités culturelles : le programme Inclusion en action et le 13e Colloque international Max et Iris Stern (4, 5 et 6 octobre). Les ateliers pour les familles et adultes, les visites interactives, les rencontres avec artistes et commissaires, ainsi que le programme SéminArts se poursuivent tout l’automne.

« Fidèle à sa réputation, le MAC va où l’on ne l’attend pas! C’est un automne particulièrement multidisciplinaire qui attend les visiteurs avec une programmation qui met de l’avant les avenues les plus actuelles, pertinentes et variées de l’art contemporain. Seulement au MAC peut-on côtoyer dans une même visite une aussi grande multiplicité de pratiques et passer par exemple d’une installation vidéographique d’envergure, au travail délicieusement stylisé d’une peintre contemporaine, à une expérience audiovisuelle hors du commun, à l’art de la performance », a déclaré John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC.

Rappelons qu’en raison du report du début des travaux de son projet de transformation, le MAC poursuit ses activités dans son emplacement actuel sur la rue Sainte-Catherine. De nouvelles informations sur le projet de transformation seront communiquées en temps et lieu.

Toute la programmation 

MOMENTA X MAC

Francis Alÿs : Jeux d’enfants

4 septembre 2019 au 5 janvier 2020

Célébré mondialement pour son œuvre à la croisée du politique et du poétique qui bouleverse nos perceptions du monde, l’artiste belge Francis Alÿs s’intéresse à la quotidienneté des gestes et au potentiel politique et symbolique qu’ils recèlent. En cours depuis 1999 et composée de près d’une vingtaine de vidéos, la désarmante, touchante et ludique série Children’s Games [Jeux d’enfants] réunit un inventaire de scènes de jeu dans le monde. Les images montrent des enfants qui font d’objets relativement simples et anodins – pièces de monnaie, pierres, bouteilles de plastique, etc. – la matière première d’univers improbables et fantastiques. Sous l’imaginaire pétillant propre à l’enfance, Alÿs propose une lecture à la fois intime et politisée du caractère universel et unificateur du jeu.

Francis Alÿs : Jeux d’enfants est une exposition produite en collaboration avec MOMENTA | Biennale de l’image.

Janet Werner

31 octobre 2019 au 5 janvier 2020

La peinture occupe une place d’honneur au MAC cet automne avec un important survol de la dernière décennie du travail de la peintre montréalaise Janet Werner. Les visiteurs pourront mesurer toute l’étendue de la pratique de l’artiste, qui maîtrise depuis les années 1990 un genre unique de portrait fictif mettant en scène des sujets inventés. Les références à la culture pop, à l’humour et au carnavalesque se mêlent à une aura d’étrangeté dans ses œuvres où elle explore plusieurs styles de portraits, donc certains réalisés à la manière d’un cadavre exquis, à partir de collages de photographies de mode trouvées, découpées et réarrangées. Elle s’intéresse par ailleurs au contexte de production de la peinture, sortant du cadre du portrait pour représenter l’environnement de l’artiste et l’atelier.

Figure majeure de la peinture canadienne qui a grandement contribué au renouvellement de la forme du portrait, Werner brouille les frontières entre l’abstraction et le réalisme, entre le réel et l’imaginaire, pour le plus grand bonheur du spectateur.

MUTEK : ISM Hexadome

13 août au 2 septembre 2019

Seule étape canadienne d’une tournée nord-américaine, le MAC est l’hôte de l’ISM Hexadome, une installation vidéo et sonore immersive à 360 degrés combinant les arts et la technologie de pointe. La saisissante expérience présente neuf projections sur six écrans géants de duos d’artistes variés, autant de la relève que des grands noms de la musique et de l’image, tels que Thom Yorke et Ben Frost. Deux premières mondiales complètent ce dispositif inédit : à l’invitation de MUTEK, l’artiste Herman Kolgen créera in situ une dixième œuvre qui viendra s’ajouter à l’installation dès le 20 août et le collectif new-yorkais Little Cinema présentera une adaptation du film Mother! de Darren Aronofsky. Inscrite dans la programmation officielle de la 20e édition du festival MUTEK, ISM Hexadome est une collaboration entre MUTEK et The Institute for Sound & Music de Berlin (ISM).

Gisele Amantea

9 octobre 2019 au 15 janvier 2020

La Rotonde du MAC est revisitée de façon originale et décalée en faisant l’objet d’une nouvelle série d’impressions à jet d’encre de Gisele Amantea, qui fusionne des images photographiques de cet espace emblématique du Musée avec des dessins inspirés de gravures de Giovanni Battista Piranesi datant du milieu du 18e siècle. Son intention déclarée est d’exprimer « une critique personnelle du Musée et une réflexion à la fois sur ses rapports de pouvoir et sur la relation qu’elle-même entretient avec l’institution en tant qu’artiste ». En exposant ses œuvres justement dans la Rotonde, le MAC participe de façon ludique à sa propre critique, au moment où il approche le début d’un projet de transformation qui prévoit la disparition de cet espace.

Je vois ce que tu regardes : Luis Jacob et Serge Tousignant

31 octobre 2019 au 5 janvier 2020

Le travail des artistes torontois Luis Jacob et montréalais Serge Tousignant se rencontre dans ce jumelage inédit qui permet de voir comment un champ de recherche artistique, dans ce cas-ci l’expérience du spectateur, peut se traduire de différentes façons. Jacob propose aux visiteurs de parcourir un album d’images, son Album X, où l’hétérogénéité du matériel et l’absence de légendes descriptives créent un contexte où le spectateur est libre de reconstituer des associations et des rapprochements inusités. Les sculptures polychromes de Tousignant aux formes colorées ont quant à elle l’effet d’engager une relation plus directe avec le spectateur en agissant directement sur son expérience de l’espace.

Alain Paiement : Bleu de bleu

31 octobre 2019 au 5 janvier 2020

Fruit de recherches qui se sont développées sur quatre ans, l’œuvre Bleu de bleu s’étend sur une parcelle de l’autoroute 20, entre l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau et le centre-ville de Montréal. Dans le cadre de cette exposition, le MAC présente l’œuvre telle qu’elle a été acquise dans la collection du Musée : une installation composée de 32 éléments de nature vidéographique, photographique et sculpturale, dont la nature conceptuelle est intrinsèquement liée à son implantation in situ. L’œuvre du Musée demeure une expérience du temps et de l’espace, mais révélée à travers une paroi de données : documents, images, plans, dessins, relevés et projections.

EMERGE

19 au 24 novembre 2019

Sous la direction du commissaire invité Mehdi Brit et de Mark Lanctôt, conservateur au MAC, EMERGE est une manifestation dédiée à la performance contemporaine qui réunit une dizaine d’artistes canadiens et européens parmi les plus importants de la discipline. Rassemblement le plus complet consacré à l’art de la performance jamais monté au MAC, l’événement sera une rencontre stimulante du théâtre, des arts plastiques et de l’art corporel qui mettra notamment en lumière la pluridisciplinarité des pratiques actuelles les plus engageantes. Une série d’échanges et de conférences viendra ponctuer l’événement, en marge du programme d’œuvres présentées.

Les artistes : Daina Ashbee (Canada), Uriel Barthélémi & Entissar Al Hamdany (France), Marie-Caroline Hominal (Suisse), Dana Michel (Canada), Didier Morelli (Canada), Bridget Moser (Canada), Marthe Ramm Fortun (Norvège), Maria Salgado (Espagne), PPKK (Sarah Ancelle Schoenfeld et Louis-Philippe Scoufaras) (Allemagne), Marinella Senatore (Italie)

Rebecca Belmore : Braver le monumental

Jusqu’au 6 octobre 2019

Plus grande exposition jamais présentée sur le travail de l’artiste Anishinaabe Rebecca Belmore, Braver le monumental, présente une collection d’images viscérales – en vidéo, en sculpture, et en photographie – qui abordent les questions pressantes de notre époque. Les œuvres de Belmore abordent avec infiniment de beauté, de sensibilité et de résilience nos relations problématiques avec le territoire, la situation des femmes, les événements historiques et la violence continue envers les peuples autochtones.

Activités culturelles

Programme Inclusion en action

En cours depuis septembre 2018 et jusqu’en mars 2020, le programme Inclusion en action offre gratuitement un ensemble d’activités éducatives destinées aux Autochtones, aux personnes en situation de handicap, aux personnes immigrantes et en situation de vulnérabilité. Les participants sont invités à visiter les expositions autrement, à participer à des ateliers de création adaptés à leur situation et à échanger sur leur perception de l’art. L’inclusion physique et sociale découlant de cette mixité de publics donne lieu à une réflexion sur le respect des différences, ouvre un dialogue interculturel et favorise les échanges sur les plans humain, artistique et émotionnel.

Le programme est rendu possible grâce au soutien du ministère de la Culture et des Communications, dans le cadre du Plan d’action de la nouvelle politique culturelle du Québec.

Pour groupes, sur réservation seulement.

Information : 514 847-6253

13e Colloque international Max et Iris Stern

4, 5 et 6 octobre 2019

Développé dans le cadre de la présentation de l’exposition de Rebecca Belmore, le 13e Colloque Stern se penche sur la situation des femmes autochtones et sur les récents rapports publiés au Canada et au Québec concernant les traitements qui leur sont réservés. Le programme comprend des lectures performatives, des réflexions théoriques, et une présentation de l’artiste elle-même. Ce symposium sera l’occasion d’entendre quelques-unes des leaders, parmi ces femmes autochtones, discuter de questions qui les préoccupent.

Remerciements

Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) est une société d’État subventionnée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec et il bénéficie de la participation financière du gouvernement du Canada et du Conseil des arts du Canada.

Le Musée remercie ses partenaires média : La Presse et The Gazette. Dans le cadre de l’exposition Francis Alÿs : Jeux d’enfants, le MAC salue le soutien des Cinémas Beaubien et du Parc, ainsi que des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) (14 au 24 novembre 2019).

La tournée de l’installation ISM Hexadome est financée par le German Federal Foreign Office, mise en œuvre par le Goethe-Institut et soutenue par la Federation of German Industries (BDI) dans le cadre de l’initiative « Wunderbar Together ». L’installation est présentée à Montréal en collaboration avec le Musée d’art contemporain de Montréal et grâce au soutien financier du gouvernement du Québec. 

EMERGE est une coproduction du Musée d’art contemporain de Montréal, du Goethe-Institut Montréal et du Consulat général de France à Québec en tant que membres de la grappe montréalaise d’instituts culturels des pays membres de l’Union européenne EUNIC (European National Institutes for Culture) avec l’Istituto Italiano di Cultura Montreal et l’Ambassade d’Espagne à Ottawa. Le projet a bénéficié du généreux soutien du Fonds franco-allemand, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Consulat général de Suisse et de l’Ambassade de Norvège.

L’exposition Rebecca Belmore : Braver le monumental est organisée par le Musée des beaux-arts de l’Ontario et commissariée par Wanda Nanibush, conservatrice de l’art autochtone. La présentation au MAC est organisée par Lesley Johnstone, conservatrice et chef des expositions et de l’éducation.

Musée d’art contemporain de Montréal

Situé au cœur du Quartier des spectacles, le Musée d’art contemporain de Montréal fait vibrer l’art actuel au centre de la vie montréalaise et québécoise. Lieu vivant, le MAC assure, depuis plus de cinquante ans, la rencontre entre les artistes locaux et internationaux, leurs œuvres et un public toujours plus vaste ; lieu de découvertes, le Musée propose aux visiteurs des expériences sans cesse renouvelées, souvent inattendues et saisissantes. Le MAC présente des expositions temporaires consacrées à des artistes actuels – pertinents et marquants – qui sont des témoins privilégiés de notre société, de même que des expositions d’œuvres puisées dans la riche collection permanente qu’abrite l’institution. Ici, toutes les formes d’expression sont possibles : œuvres numériques et sonores, installations, peintures, sculptures, œuvres immatérielles et autres. Offrant un éventail d’activités éducatives qui familiarisent le grand public avec l’art contemporain, le MAC est aussi l’instigateur de performances artistiques uniques et d’événements festifs. Voilà une fenêtre ouverte sur mille expressions d’avant-garde qui font rayonner l’art dans la ville et dans le monde. www.macm.org


Source et renseignements

Roxane Dumas-Noël
Responsable des relations publiques, MAC
Tél.: 514 944-4472
[email protected]

 

Autres communiqués

Voir tout

À ne pas manquer